Home MANIFESTATIONS TUNISIE : Quatrième nuit de manifestations dans plusieurs villes

TUNISIE : Quatrième nuit de manifestations dans plusieurs villes

0
@Kapitalis

La colère gronde en Tunisie après une quatrième nuit d’affrontements entre les populations et les forces de l’ordre dans plusieurs villes du pays. La crise économique engendrée par la pandémie du coronavirus est passée a provoqué cette situation de remous social. Des dizaines de manifestants, en majorité des mineurs âgés de 17 et 14 ans ont été arrêtés.

Bravant le couvre-feu instauré pour freiner la propagation du coronavirus, de jeunes manifestants tunisiens ont fait face aux policiers pour une quatrième nuit de suite. Ces heurts interviennent dans un contexte d’instabilité politique et de dégradation de la situation sociale en Tunisie. La hausse du chômage est l’une des principales causes de ce soulèvement. Des appels à manifester avaient été lancés alors que la Tunisie commémore le dixième anniversaire de la « révolution de Jasmin ».

Ces derniers jours, des heurts ont eu lieu dans plusieurs quartiers populaires notamment à Tunis, Bizerte, Menzel Bourguiba (nord), Sousse et Nabeul (est), Kasserine et Siliana (nord-ouest). Un mécontentement populaire qui met la pression au Premier ministre tunisien Hicham Mechichi. En effet, il a annoncé samedi un remaniement ministériel qui va notamment concerner les ministères de l’Intérieur, de la Justice et de l’Énergie.

À voir aussi  ZAMBIE : La population lutte contre la corruption dans la rue.

Le mois de janvier est régulièrement le théâtre de mobilisations en Tunisie, car cette période marque l’anniversaire de plusieurs luttes sociales et démocratiques majeures. Mais, des riverains estiment que ces pillages sont l’œuvre de jeunes désœuvrés qui veulent juste voler et s’amuser. « Si on proteste, ça sera la journée et à visage découvert », dit un habitant d’Ettadhamen. D’autres, par contre, avancent que c’est la police qui est visée.

       

Laisser un commentaire