Home IMMIGRATION SÉNÉGAL – L’incendie d’une pirogue de migrants fait au moins 14 morts...

SÉNÉGAL – L’incendie d’une pirogue de migrants fait au moins 14 morts à Kafountine

0

Les côtes sénégalaises ont été malheureusement le théâtre d’un nouveau drame le lundi 27 juin 2022. Dans la commune de Kafountine au sud du Sénégal, un incendie a éclaté dans une pirogue de migrants en partance pour l’Europe. Selon les médias locaux et les services de secours, au moins 14 morts ont été enregistrés pour le moment. Environ 140 migrants se trouvaient dans l’embarcation. Près d’une centaine de migrants survivants ont été repêchés et entendus par les services de gendarmerie de kafountine pour les besoins de l’enquête.

Certaines victimes brûlées ont été prises en charge dans un centre de santé de Ziguinchor. Selon les témoignages des survivants, un migrant qui fumait une cigarette à côté des réserves de carburant serait à l’origine de l’incendie. Les opérations de secours se poursuivent toujours pour retrouver les disparus. Les réseaux de passeurs, véritables organisateurs de ces voyages clandestins sont activement recherchés par les autorités sénégalaises. 

Ces drames sont malheureusement monnaie courante sur les côtes sénégalaises. De nombreux migrants essentiellement originaires de la sous-région ouest-africaine sont régulièrement victimes de ces malheureux accidents. Malgré la présence de Frontex, cette patrouille mixte composée de policiers sénégalais et européens, des centaines de migrants ont péri sur ces côtes dans des drames similaires. La récurrence de ces malheurs est particulièrement inquiétante. Le vendredi 24 Juin, une vingtaine de migrants avaient perdu la vie en tentant une entrée massive dans l’enclave espagnole de Melilla, à la frontière avec le Maroc. C’est donc urgent que la question de la migration clandestine soit sérieusement gérée par les États et les organisations concernées. Il est inconcevable que des jeunes en quête de meilleures conditions de vie trouvent continuellement la mort dans une indifférence presque totale de la communauté internationale. 

À voir aussi  AFRIQUE DU SUD - Les scientifiques soupçonnent un nouveau variant de la Covid-19

Les États subsahariens d’où part le gros lot des migrants devront mener une véritable politique sociale pour retenir leur jeunesse chez eux. Ce n’est pas une tâche facile au vu de leur situation économique extrêmement difficile. Cette politique pourrait se faire avec le soutien des pays européens car leur continent est la destination rêvée des migrants. Cette conjugaison d’efforts pourrait permettre de réduire les drames. 

       

Laisser un commentaire