Home AFRIQUE DE L’EST SOUDAN : Les généraux suspendent le dialogue avec le mouvement de contestation.

SOUDAN : Les généraux suspendent le dialogue avec le mouvement de contestation.

0
@La Manche Libre

Les généraux soudanais ont suspendu « pendant 72 heures » les discussions pour le passage à un pouvoir civil avec le mouvement de contestation. Cette annonce a été faite dans la nuit de mercredi à jeudi pour selon eux préparer un accord global sur le transfert du pouvoir au civil.

« Nous avons décidé de suspendre les discussions pendant 72 heures pour préparer le terrain » à la conclusion d’un accord sur la transition », a déclaré le chef du Conseil militaire, le général Abdel Fattah al-Burhane, dans un discours à la nation retransmis par la télévision publique jeudi peu avant l’aube. Cette annonce intervient après de nouveaux accrochages qui ont fait au moins huit blessés près du QG de l’armée à Khartoum. Depuis plus d’un mois, des centaines de manifestants y tiennent un sit-in. Les militaires sont exaspérés par la dégradation de la situation sécuritaire.

Le dirigeant de ce Conseil, souhaite, durant cette période de 72 heures, une levée des barricades à Khartoum et la réouverture d’une ligne de chemin de fer reliant la capitale au reste du pays, qui a été fermée, selon lui, par les manifestants. Plus largement, il a réclamé la fin des « provocations » à l’égard des forces de l’ordre

Le Conseil militaire et les dirigeants de l’ALC étaient censés plancher mercredi soir sur la composition d’un Conseil souverain, institution clé de la période de transition, fixée à trois ans, après avoir progressé sur la formation d’une Assemblée législative.