Home AFRIQUE DE L’EST SOUDAN : Les généraux suspendent le dialogue avec le mouvement de contestation.

SOUDAN : Les généraux suspendent le dialogue avec le mouvement de contestation.

0
@La Manche Libre

Les généraux soudanais ont suspendu « pendant 72 heures » les discussions pour le passage à un pouvoir civil avec le mouvement de contestation. Cette annonce a été faite dans la nuit de mercredi à jeudi pour selon eux préparer un accord global sur le transfert du pouvoir au civil.

« Nous avons décidé de suspendre les discussions pendant 72 heures pour préparer le terrain » à la conclusion d’un accord sur la transition », a déclaré le chef du Conseil militaire, le général Abdel Fattah al-Burhane, dans un discours à la nation retransmis par la télévision publique jeudi peu avant l’aube. Cette annonce intervient après de nouveaux accrochages qui ont fait au moins huit blessés près du QG de l’armée à Khartoum. Depuis plus d’un mois, des centaines de manifestants y tiennent un sit-in. Les militaires sont exaspérés par la dégradation de la situation sécuritaire.

Le dirigeant de ce Conseil, souhaite, durant cette période de 72 heures, une levée des barricades à Khartoum et la réouverture d’une ligne de chemin de fer reliant la capitale au reste du pays, qui a été fermée, selon lui, par les manifestants. Plus largement, il a réclamé la fin des « provocations » à l’égard des forces de l’ordre

Sélectionné pour vous :  AFRIQUE : Cedeao : Cour de justice, le ghanéen Asante et l'ivoirien Ouattara réélus président et vice-président

Le Conseil militaire et les dirigeants de l’ALC étaient censés plancher mercredi soir sur la composition d’un Conseil souverain, institution clé de la période de transition, fixée à trois ans, après avoir progressé sur la formation d’une Assemblée législative.