Home TCHAD TCHAD – Fête de l’indépendance du pays ce 11 août

TCHAD – Fête de l’indépendance du pays ce 11 août

0
@Page Facebook Abdelkerm Yacoub Koundougoumi

Le Tchad s’est libéré du joug colonial français pour devenir une Nation libre et souveraine le 11 août 1960. L’accession à l’indépendance a été le fruit de plusieurs années avec comme figure principale, François Tombalbaye, premier président de la République du Tchad en 1973. Le pays doit son nom au lac Tchad qui est son principal plan d’eau.

Le Tchad a fêté son indépendance ce mercredi 11 août pour la 61e fois. La démarche du Tchad pour obtenir son indépendance de la France n’est pas loin de celle utilisée par les autres colonies françaises de l’Afrique. Le pays a privilégié la négociation à la place de la lutte armée. Le passage à une autonomie administrative relative, en 1956, est suivi par un Oui à la Communauté française lors du référendum tenu le 28 novembre 1958. Le Parti progressiste.

Le Parti progressiste tchadien (PPT) de Gabriel Lisette, puis de François Tombalbaye, ont joué un rôle très important dans ce combat. Considéré comme protectorat français à partir de 1900, le Tchad fut érigé en colonie en 1920 dans le cadre de l’Afrique-Équatoriale française (AEF). Sous l’impulsion du gouverneur Félix Éboué, il fut la première colonie française à se rallier à la France libre en 1940 et formait l’embryon de l’Afrique française libre.

Devenu république autonome en 1958, le Tchad accède à l’indépendance le 11 août 1960 sous la présidence de François Tombalbaye. Celui-ci doit bientôt faire face à la révolte de peuples du Nord, en majorité musulmans, ce qui l’amène à solliciter l’aide des troupes françaises en 1968. Après l’assassinat de Tombalbaye en 1975, le pouvoir échoit au général Félix Malloum, qui doit céder la place à Goukouni Oueddei à la suite de la première bataille de N’Djaména en 1979. Avant d’arriver à l’indépendance, le Tchad, colonie de la France, est marqué par la participation de ses ressortissants aux deux guerres mondiales (1914-1918 et 1939-1945).

À voir aussi  AFRIQUE - Délégués et parlementaires à Johannesburg

Le 11 août 1960, sur le perron de l’hôtel de ville de Fort-Lamy, François Tombalbaye, Premier ministre prononce le discours d’indépendance du Tchad aux côtés d’André Malraux, représentant du général de Gaulle et de la France.

« Tchadiens, 

Dans quelques minutes, notre peuple aura gagné le droit de disposer de lui-même, le droit de choisir lui-même sa propre voie, le droit de figurer parmi le concert des nations, égal en dignité aux plus grandes. Nous sommes fiers et joyeux, en cet instant unique. Nous sommes aussi résolus et décidés. Un peuple majeur se fait respecter, mais il n’oublie pas ses devoirs : devoir civique du travail et de la discipline, devoir d’honneur, du respect des alliances et des amitiés. Une nouvelle journée va commencer. La République du Tchad souveraine n’oubliera pas qu’elle est grande et qu’elle est belle. Elle n’oubliera pas ce qu’elle doit à la France et au général de Gaulle. Tchadiens, crions notre joie : il est minuit. Je proclame solennellement que le Tchad est indépendant et souverain ! », avait déclaré François Tombalbaye en ce jour du 11 août 1960 lors de son discours adressé au peuple tchadien. »

À noter que le Tchad, pays d’Afrique centrale, constitue géographiquement et culturellement, un point de passage entre l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne. D’une superficie de 1 284 000 km2, c’est le cinquième pays le plus vaste d’Afrique.

       

Laisser un commentaire