Home CENTRAFRIQUE CENTRAFRIQUE : Jour de vote sous haute tension

CENTRAFRIQUE : Jour de vote sous haute tension

0

Ce dimanche 27 décembre 2020, les centrafricains se sont rendus aux urnes pour élire leur nouveau président. Si certains bureaux de vote sont ouverts à l’heure, d’autres ont accusé du retard dû à des problèmes logistiques. Mais selon l’autorité nationale des élections (ANE) les 10 heures d’ouverture seront respectées dans l’ensemble des bureaux même ceux qui ont débuté avec un retard. A Bimbo, par exemple, les bureaux ont ouvert bien après l’heure prévue.

A Bangui, la coquette, la capitale centrafricaine, un dispositif sécuritaire a été déployé dans l’ensemble de la ville et les bureaux de vote. Les forces de sécurité nationale et la Minusca rassurent la population par leur présence. Si la situation reste calme dans la capitale, ce n’est pas le cas dans d’autres régions comme Bambari ou Bouar, des coups de feu ont perturbés le vote. 

Cette élection présidentielle centrafricaine se déroule sous tensions. L’ancien président François Bozizé interdit de se présenter à cette élection, a ouvertement déclaré qu’il soutenait la rébellion et appelle à ne pas voter. Une rébellion qui a lancé une offensive contre le président sortant Faustin Archange Touadera qui est candidat à sa propre succession.  «Mes compatriotes, je vous appelle à ne pas aller voter. Restez chez vous. Laissez Touadéra seul aller déposer son bulletin dans les urnes. Je soutiens la CPC » a-t-il déclaré dans un message audio diffusé sur internet et authentifié par son parti. 

À voir aussi  GHANA : Le président Nana Akofo-Addo élu président de la CEDEAO

Une menace sécuritaire pèse sur ce scrutin crucial qui a subi de nombreuses perturbations politiques causées par des divisions entre pouvoir et opposition. 1,8 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour ce double scrutin présidentiel et législatif.

       

Laisser un commentaire