Home SOCIÉTÉ ZAMBIE : La population lutte contre la corruption dans la rue.

ZAMBIE : La population lutte contre la corruption dans la rue.

0
Manifestants - Crédit photo : izf.net

Des centaines de zambiens sont descendus dans les rues de la capitale Lusaka, ce samedi 20 juillet 2019 pour s’indigner du niveau élevé de corruption dans le pays et de la gestion du pouvoir par le président Edgar Lungu.

Les manifestants, sous la houlette de Laura Miti et Chama Pilato, réputés pour leur engagement dans la lutte contre la corruption, ont sonné la mobilisation en brandissant des cartons jaunes et en scandant des slogans anti-corruption.

“Nous n’accepterons pas que notre pays soit détruit sous nos yeux”, déclare Laura Miti, à la tête de l’ONG Alliance for Community Action. Comme dans la plupart des pays africains, elle reproche aux dirigeants zambiens de se servir continuellement en oubliant le peuple largement majoritaire.

Pour elle, la Zambie n’est un pays pauvre mais il lui manque des gouvernants de qualité. Certains ministres disposaient de près de 40 voitures alors que le peuple zambien vit dans une extrême misère. Au mois de janvier 2018, le ministre des affaires étrangères Harry Kalaba avait démissionné pour dénoncer “une corruption croissante” au sein du gouvernement.

De la même manière, l’ancienne ministre du Développement Communautaire et des Services sociaux, Emerine Kabanshi, accusée de fraude, sera jugée au mois d’août de cette année 2019 à Lusaka.

A noter que le Président Edgar Lungu, depuis sa réélection en 2016, est régulièrement critiqué par les opposants qui le trouvent dictateur et même trop autoritaire. En 2018, il a fait emprisonner son principal opposant Hakainde Hichilema.