Home AMÉRIQUE BOLIVIE : La situation se détériore.

BOLIVIE : La situation se détériore.

0

Depuis le départ du président de la République Evo Morales à la suite d’une vague de contestations, le gouvernement intérimaire de Jeanine Añez a du mal à contenir les nombreuses manifestations dans le pays pour réclamer le retour du président. Le gouvernement compte organiser le plus rapidement possible des élections démocratiques et transparentes pour élire de façon souveraine le successeur d’Evo Morales.

Les forces de l’ordre peinent à contenir les nombreuses manifestations dans le pays, surtout à La Paz, El Alto et Cochabamba. Ces citoyens, déterminés à en découdre avec les forces de l’ordre, réclament le retour immédiat du président de la République Evo Morales et la démission sans condition de Jeanine Añez.

La situation se détériore de plus en plus à Cochabamba où la manifestation des producteurs de coca, sévèrement réprimée par la police, a occasionné la mort de huit personnes ce vendredi 15 novembre 2019 selon la commission interaméricaine des droits de l’Homme (CIDH) même si le gouvernement nie et parle de cinq victimes.

En plus, les forces de l’ordre, auteures de ces dérives dans l’exercice de leur fonction, sont exemptes de toute poursuite judiciaire selon un décret signé par le gouvernement actuel. Ce qui contribue à semer encore un peu plus une certaine instabilité dans le pays. D’ailleurs, la présidente veut organiser au plus vite des élections en vue d’élire une bonne fois le nouveau président de la Bolivie.