Home CÔTE D'IVOIRE CÔTE D’IVOIRE – « Je suis arrivé avec les yeux en larmes », dixit...

CÔTE D’IVOIRE – « Je suis arrivé avec les yeux en larmes », dixit Laurent Gbagbo

0
Laurent Gbagbo @France24.com

L’ex-chef d’État ivoirien, Laurent Gbagbo, s’est réjoui du soutien qui lui a été apporté par le peuple ivoirien et par tout le continent africain. De retour au bercail ce jeudi 17 juin 2021 après 10 ans d’absence, l’homme âgé de 76 ans, a été très ému par l’accueil qui lui a été réservé et par le soutien que tout le peuple africain lui a témoigné après avoir été contraint de céder le pouvoir en 2011. « Je suis arrivé les larmes aux yeux parce que je n’étais pas là quand ma mère est décédée« , a affirmé l’ancien président de la Côte d’Ivoire de 2000 à 2011.

Laurent Gbagbo a foulé le sol ivoirien après le conflit post-électoral qui l’a obligé à céder le fauteuil à Alassane Dramane Ouattara. Un moment de forte émotion pour l’ancien chef d’Etat qui n’a pas pu contenir sa joie et sa mélancolie en même temps. « Je suis arrivé avec les yeux en larmes parce que je n’étais pas là quand ma maman est décédée. Je n’ai pas été là pour l’honorer une dernière fois. Sans elle, je ne serais pas Docteur et président de la République.  Sangaré a organisé les funérailles de ma mère. », a regretté l’ancien secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI).

À voir aussi  SÉNÉGAL : Le président Macky Sall inaugure le nouvel aéroport de Dakar.

Laurent Gbagbo qui tenait beaucoup à sa mère aura besoin de plusieurs jours pour contenir son chagrin. Il a donné des instructions claires à l’actuel secrétaire général du FPI, Assoa Adou. Ce dernier devra lui aménager un calendrier précis afin qu’il puisse rendre un hommage à ces êtres qui ont rendu l’âme à son absence du pays. « Je demanderai au SG de me donner quelques jours pour pleurer mes morts. », a ajouté Laurent Gbagbo.

Acquitté par la Cour pénal international (CPI), Laurent Gbagbo a rendu hommage à tout le peuple africain. Il a reçu un souten fort des dignes fils du continent pour lequel il augure des lendemains meilleurs. Pour lui, le déclic a sonné et le véritable changement se pointe à l’horizon. « Une nouvelle Afrique arrive, parce que les gens qui pensent ce que je pense sont plus nombreux aujourd’hui plus qu’hier« ., s’est réjoui l’ancien président avant d’ajouter : « Je suis ivoirien mais j’ai appris en prison que j’étais d’Afrique. Toute l’Afrique me soutient. »

       

Laisser un commentaire