Home PÉTROLE et ÉLECTRICITÉ EGYPTE : Le pays annonce sa première découverte pétrolière de 2021

EGYPTE : Le pays annonce sa première découverte pétrolière de 2021

0

La junior américaine Apex International Energy a annoncé lundi 18 janvier avoir mis la main sur un nouveau gisement de brut dans la concession égyptienne de South-East Meleiha (SEM) située dans le désert occidental. La découverte a été réalisée sur le puits SEMZ-11X, établi à 10 km à l’ouest du champ de Zarif, le champ en production le plus proche.

L’Egypte a annoncé avoir découvert un nouveau gisement de pétrole brut sur le puits SEMZ-11SX. Des données post-forage font état de travaux qui ont permis d’atteindre une profondeur totale de 5 700 pieds et ont abouti à l’interception de 65 pieds de pétrole dans les grès du Crétacé, notamment dans les formations Bahariya et Abu Roash G. Apex étudie la possibilité de forer d’autres poches potentielles de brut dans ces formations. Les premiers essais de pompage ont donné lieu à un plateau de 2 100 barils de pétrole par jour sans injection d’eau.

Cette découverte entre dans le cadre d’un programme de forage de trois puits, dont il est le second. Le premier, foré en décembre 2020, a permis de révéler du pétrole sur une colonne de 17 pieds. Il a lui aussi été foré jusqu’à 5 700 pieds de profondeur et testé à un taux de 100 barils de pétrole par jour. « Ces découvertes de pétrole sont une étape importante dans la croissance de notre société et constituent la validation de notre stratégie visant à développer une compagnie pétrolière et gazière par une combinaison de forages et d’acquisitions », a déclaré Roger Plank, fondateur et PDG d’Apex.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Les impactés du TER portent plainte contre le gouvernement.

L’Egypte tente pourtant depuis plusieurs années de diversifier son mix énergétique primaire afin de réduire sa dépendance au pétrole. La limitation des quotas de fuel pour les entreprises a déjà entraîné la conversion de nombreuses industries lourdes au gaz combustible, permettant ainsi de faire passer pour la première fois en 2016 le gaz naturel comme premier composant du mix énergétique primaire (42,4 M de Tonnes Équivalent Pétrole contre 42 millions TEP pour le pétrole). 

L’Égypte est un producteur significatif d’hydrocarbures, représentant 0,7 % de la production mondiale de pétrole et 1,5 % de celle de gaz naturel en 2018. Le pays ne produit pas de charbon, et n’en importe qu’une petite quantité destinée à la sidérurgie.

       

Laisser un commentaire