Home SANTÉ COVID-19 – Le Sénégal pourrait fermer à nouveau ses frontières 

COVID-19 – Le Sénégal pourrait fermer à nouveau ses frontières 

0

Le président de la République Sénégal, Macky Sall, envisage de fermer les frontières afin de faire face à une troisième vague de contamination à la Covid-19. Le pays est en train de battre le record du nombre de contaminations ces derniers jours. Les autorités veulent retourner au respect strict des mesures barrières et à l’obligation du port du masque dans les lieux publics. La fermeture des frontières pourrait ainsi être envisagée pour freiner la propagation du virus dans le pays, qui ne cesse de gagner du terrain.

Le président de la République, Macky Sall, a décidé de prendre les mesures qui s’imposent afin de freiner la chaîne de contamination liée au coronavirus. Le chef de l’Etat n’exclut pas de fermer les frontières et de recourir à toutes les mesures restrictives nécessaires si le nombre de cas par jour ne diminue pas. L’annonce a été faite au cours d’une allocution télévisée, le vendredi 16 juillet, jour où le pays a battu le record de contamination journalière avec 1366 cas. 

À voir aussi  TCHAD : L'activiste Abdelkerim Yacoub Koundougoumi s'insurge contre la vente des Noirs en Libye.

Macky Sall a exhorté les citoyens à rester prudents en cette période où le variant Delta, plus contagieux et plus mortel, est en train de dicter sa loi. Il a par ailleurs demandé à la population de ne pas se déplacer pour aller fêter la tabaski prévue le mercredi 21 juillet. Dakar Dem Dikk, la compagnie nationale des bus au Sénégal, a dû suspendre le trafic interurbain jusqu’à nouvel ordre à compter du samedi 17 juillet. Le port du masque est désormais obligatoire dans tous les lieux publics.

Toutefois, la campagne de vaccination est lancée depuis le mois de février 2021. Mais, les sénégalais sont toujours réticents craignant des effets secondaires. Seules 605 000 personnes sur les 16,7 millions d’habitants ont été vaccinées. Une situation inquiétante qui a fait réagir le président sénégalais. « Je voudrais dire clairement que si la situation l’impose, nous reviendrons aux mesures que nous avons connues par le passé », a indiqué le Chef de l’État lors de son allocution télévisée.

       

Laisser un commentaire