Home JUSTICE SÉNÉGAL – Me Papa Samba So : « Je n’ai jamais rédigé...

SÉNÉGAL – Me Papa Samba So : « Je n’ai jamais rédigé la plainte de Adji Sarr, j’entends poursuivre Me Dior Diagne pour dénonciation calomnieuse »

0

Avocat à la Cour de Dakar, Me Mamadou Papa Samba So brise le silence et annonce des poursuites contre Me Dior Diagne qui l’a mis en cause dans une sortie médiatique sur l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr. « Ces déclarations sont mensongères. Je n’ai jamais rédigé la plainte de Adji Sarr. Je n’ai pas rencontré Adji Sarr à cette occasion », précise d’emblée l’avocat, joint par Seneweb samedi.

Quid de la rédaction de la plainte ? « J’ai soutenu devant vous n’avoir jamais pris ma plume ou touché un clavier pour rédiger la plainte de Adji Sarr; je le réaffirme solennellement», écrit-il dans un courrier adressé au Bâtonnier de l’Ordre des avocats (voir document), dont Seneweb détient copie.

Me So, qui dit user de son droit de réplique, apporte d’autres précisions à l’endroit du Bâtonnier. Sur la réception de Adji Sarr, « j’ai soutenu devant vous que le 02 février 2021, jour des faits et le 03 février (date du dépôt de la plainte), j’étais à Ziguinchor et que ce faisant je ne pouvais recevoir la dame Adji Sarr ; en fait j’étais à Ziguinchor du 31 janvier 2021 au 04 février 2021. Il est facile de vérifier que le 1er février j’ai plaidé au référé du tribunal de Grande instance de Ziguinchor, le 02 février quatre dossiers au

À voir aussi  SÉNÉGAL : L'Etat doit aller au-delà de la criminalisation du viol et de la pédophilie

délit du TGI de Ziguinchor et six autres le 03 février 2021 au TGI de Ziguinchor à la grande correctionnelle ».

Mieux : « D’ailleurs j’avais dans l’une de ces affaires, en face, un confrère aujourd’hui constitué pour monsieur Ousmane Sonko. Comment dans ces circonstances j’aurais pu rédiger la plainte et recevoir par la même occasion la dame Adji Sarr à Dakar » ?, interroge l’avocat.

Me Samba So précise toutefois : « J’ai soutenu avoir reçu la dame Adji Sarr quinze jours auparavant et dans mon bureau à Dakar et lui ai donné des conseils. Le jour des faits je ne lui ai pas parlé et je ne l’ai pas mise en rapport avec un médecin. Donc, les déclarations de la consœur sont fausses ».

Un argumentaire suite auquel Me So annonce des poursuites contre sa consoeur : « J’exige que la plainte de Me Dior Diagne soit instruite car j’entends la poursuivre autant pour dénonciation calomnieuse que pour diffamation devant les juridictions pénales », lit-on dans les colonnes du document

       

Laisser un commentaire