Home AFRIQUE CENTRALE GABON : Le procureur émet deux mandats d’arrêt internationaux.

GABON : Le procureur émet deux mandats d’arrêt internationaux.

0
Le procureur André Patrick Roponat ©Afrik.com

Le procureur de la République du Gabon, André Patrick Roponat, a fait le bilan de l’opération anti-corruption appelée « Scorpion » en cours dans le pays depuis début novembre 2019. Ce samedi 4 janvier 2020, dans une allocution diffusée à la télévision gabonaise, il a émis deux mandats d’arrêt internationaux contre deux personnalités.

L’opération anti-corruption déclenchée au début du mois de novembre 2019 au Gabon, vise de nombreux autorités. C’est ce qui ressort des propos tenus par le procureur de la République à l’occasion de son allocution radio-télévisée du samedi 4 janvier 2020.

Les deux personnalités visées par les mandats d’arrêt sont Raphaël Nze Minko, beau-frère du directeur de cabinet déchu Brice Laccruche Alihanga, et Gervais Martial Koulayo Houlpaye, ingénieur sorti de l’Institut africain d’Informatique (IAI) et co-fondateur, en 2012, avec Robert Womendjia, d’une start-up dénommée Easytech Gabon.

Le procureur a tenu à préciser que les mandats d’arrêt ne signifient nullement que les mis en cause sont coupables. Ils bénéficient toujours de la présomption d’innocence. Pour le moment, ils doivent juste répondre des faits pour lesquels ils sont poursuivis.