Home SANTÉ GUINÉE : Début des vaccinations avec le vaccin russe Spoutnik V

GUINÉE : Début des vaccinations avec le vaccin russe Spoutnik V

0

La Guinée a commencé la vaccination de sa population avec le Spoutnik V ce mercredi 30 décembre 2020. Cette vaccination contre le nouveau coronavirus est à titre expérimental. Deux millions de doses de ce vaccin russe vont être livrés au pouvoir central de Conakry par Moscou. Les premières injections vont concerner un nombre réduit de volontaires.

Le ministre de la Défense guinéen, Mohamed Diané est le premier à recevoir sa dose. A noter qu’il est scientifique de formation. « Je viens pour montrer aux populations guinéennes, au peuple de Guinée, l’exemple et la détermination du gouvernement à lutter efficacement contre la pandémie. C’est un processus qui commence, ça va continuer, on va élargir à toute la population guinéenne pour que tous ceux qui veulent être vaccinés soient vaccinés », a-t-il déclaré.

Le vaccin Spoutnik V a été mis au point par le Centre national russe d’épidémiologie et de microbiologie Gamalaïa. Un vaccin qui selon le communiqué du Fonds souverain russe RDIF et l’institut de recherche Gamalaïa est plus efficace que celui de Pfizer utilisé en Angleterre depuis le 8 décembre,en France le 30 décembre, aux Etats-Unis, au Canada, à Singapour et au Bahreïn. Toujours selon le communiqué, le vaccin de Pfizer affiche une efficacité à 90% alors que les russes revendiquent 92% pour leur vaccin Spoutnik, en phase 3 pour le moment. Le président russe Vladimir Poutine est lui-même intervenu pour vanter les mérites du vaccin, expliquant qu’il a été efficace dans le cas de sa fille.  Les russes utilisent ainsi leur vaccin et les chinois leur propre vaccin également. 

À voir aussi  NIGER : 58 morts à Niamey dans l’explosion d’un camion-citerne.

Après cette phase pilote, les autorités guinéennes décideront d’étendre ou non la vaccination à grande échelle. L’objectif, dans un premier temps, est de contenir la maladie et d’éviter la propagation. Un virus qui a eu des impacts négatifs sur l’économie du pays. Moins dévastatrice du point de vue sanitaire, la Covid-19  est très violente d’un point de vue économique. La croissance du PIB du pays devrait ralentir à 2,9% en 2020. Ce début de vaccination sonne ainsi comme une note d’espoir pour la reprise normale des activités commerciales et économiques. 

Depuis le début de la pandémie, de nombreuses personnalités politiques ont succombé à cette maladie meurtrière. La Guinée a déclaré plus de 13 000 cas de contamination et 80 décès.

       

Laisser un commentaire