Home IMMIGRATION MAROC – De nombreux migrants morts dans une bousculade

MAROC – De nombreux migrants morts dans une bousculade

0

L’enclave espagnole de Melilla a été le théâtre d’un véritable drame le vendredi 24 Juin 2022. Des migrants ont tenté une entrée massive dans cet espace situé au nord du Maroc. Des centaines de migrants désireux de rejoindre l’Espagne pour avoir une vie meilleure ont été malheureusement piégés dans une bousculade meurtrière. 

Au moins 23 personnes sont mortes piétinées ou en chutant des clôtures de fer qui séparent le Maroc de l’enclave. 76 blessés dont 13 cas graves ont été recensés. Une centaine de policiers a aussi été blessée.  C’est un véritable drame qui  suscite colère et indignation dans le monde entier. De nombreuses associations de défense des migrants ont demandé une enquête fiable pour situer les responsabilités sur cette révoltante situation. 

Par la voix du premier ministre Pedro Sanchez, les autorités espagnoles ont accusé ce samedi 25 Juin les réseaux de passeurs. Il s’agit pour elles, de  » mafias  qui se livrent au trafic d’êtres humains”. Le premier ministre espagnol estime qu’il s’agit d’une atteinte à l’intégrité territoriale de son pays dans une conférence de presse tenue à Madrid le lendemain du drame. 

Les victimes du drame sont essentiellement d’origine subsaharienne. Certaines ONG spécialisées dans les questions de migration estiment que le nombre de morts est plus important. 

À voir aussi  OUGANDA - Le pays accueille 51 personnes venues d'Afghanistan

C’est le lieu de remettre sur la table le brûlant dossier des migrations. Faut-il toujours laisser mourir dans des conditions inhumaines des personnes qui ne demandent qu’un mieux-être ? Quelles mesures les pays d’Afrique prennent-ils pour retenir leur jeunesse en proie au désespoir ? Les pays européens favorisent-ils dans leurs échanges avec l’Afrique les conditions propices à un essor économique et un épanouissement des populations ? Autant de questions qui gagneraient à être analysées pour prévenir ces malheureuses situations. 

Il est inconcevable qu’aux portes de ces nations dites policées, des vies humaines soient ainsi déchiquetées aux yeux de toute l’humanité. Vivement que l’Union Africaine et les organisations sous-régionales du continent noir donnent de la voix. Il s’agit bien de leurs enfants qui se perdent dans ce terrible engrenage. La Méditerranée est presque devenue un cimetière marin pour migrants. Il y a quelques années, des migrants étaient vendus comme esclaves en Libye. Il est temps que tout cela cesse. Au nom de la dignité humaine ! 

       

Laisser un commentaire