Home AFRIQUE DE L’OUEST SENEGAL: Affaire Petro-Tim et Aliou Sall frère du Président. De nouvelles révélations…

SENEGAL: Affaire Petro-Tim et Aliou Sall frère du Président. De nouvelles révélations…

0

Cela risquait de passer inaperçu si les accusations de la chaîne britannique BBC n’avait pas soulevé des interrogations concernant la société AGRITRANS, une société qui était liée de près à la gestion des ressources pétrolières du pays, dont le propriétaire est Aliou Sall, le petit frère du président le République Macky Sall.

Coup de tonnerre ! On sait désormais la personne qui gérait cette société lors des transactions entre BP (British Protolum) et l’homme d’affaires Franck Timis, cette personne qui n’est d’autre qu’Abdoulaye Timbo, l’oncle paternel d’Aliou Sall. Il est actuellement maire de la ville de Pikine, la grande banlieue de la capitale dakaroise.

En effet, selon les investigations que la journaliste britannique Mayeni Jones à travers son émission d’enquête « Africa Eyes » intitulé « Une corruption de 10 mille milliards« , la population sénégalaise découvre à travers ce reportage la gestion nébuleuse et inquiétante qui implique le trio Aliou Sall, Franck Timis et la compagnie britannique BP. Selon la chaîne anglaise, la manière de gérer les ressources naturelles découvertes au Sénégal à savoir le pétrole et le gaz, est faite sous fond de corruption

Sélectionné pour vous :  BURUNDI : Inauguration de la route national dans la province de Gitega.

Suite à une diffusion de grande écoute de cette émission qui incrimine le petit frère du président, ce dernier monte au créneau, une conférence de presse est immédiatement organisée. Aliou Sall balaie d’un revers de la main toutes les allégations de la chaîne. Il refuse catégoriquement de reconnaître que la compagnie BP lui avait versé 250 000$ soit 148 millions de CFA pour la société AGRITRANS, somme qui devait être à la base destinée à l’État du Sénégal.

Cependant, tout se complique pour Aliou Sall au moment où El Hadji Hamidou Kassé le désormais ex porte parole du Président de la république persiste et signe sur les antennes de TV5 que de ladite somme a été effectivement versée à la société AGRITRANS pour une mission de consultance agricole. Paradoxalement, il sera licencié quelques jours plus tard par le Président Macky Sall.

En réalité, ces nouvelles révélations été ont données par la plateforme « Aar li ñu bokk » à travers une conférence de presse le 12 juillet 2019. Cette plateforme qui lutte en partie, contre la corruption, a pour objectifs de veiller sur la bonne gestion de nos deniers publics mais surtout de tirer au clair et d’exiger de la transparence dans tous les dossiers liés aux contrats pétroliers et gaziers du Sénégal.

Sélectionné pour vous :  ALGÉRIE : Les peines confirmées par la Cour d’Alger: Ouyahia et Sellal condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison ferme.

Par conséquent, l’appel à témoin lancé par le procureur de la république Serigne Bassirou Guèye, très controversé d’ailleurs, laisse une brèche à certaines personnalités impliquées de ce scandale unique dans l’histoire socio-politique du pays dont l’édile de Pikine qui s’est tû depuis lors, ignorant substantiellement son implication dans cette affaire. Donc affaire à suivre, wait and see…