Home JUSTICE SÉNÉGAL – Arrestation des activistes Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor...

SÉNÉGAL – Arrestation des activistes Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor Sène

0

Les activistes sénégalais Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor Sène ont été arrêtés par la Division des investigations criminelles entre le lundi 22 et le mardi 23 février 2021. Ils sont accusés de trouble à l’ordre public suite à un élément audio qui a fuité et qui laisse penser que les trois hommes préparaient un coup de force pour s’opposer à la levée de l’immunité du député Ousmane Sonko accusé de viol.

L’affaire Ousmane Sonko prend des proportions inquiétantes. Après l’arrestation tous azimuts de responsables du parti Pastef/Les Patriotes, c’est au tour d’activistes d’être cueillis par la redoutable Division des investigations criminelles (Dic). C’est Assane Diouf, surnommé l’insulteur public N°1, qui a été le premier à faire les frais de la rafle opérée par la Dic après qu’un audio, attribué à Clédor Sène, a fuité. Il a été arrêté chez lui, lundi, par la Dic. « Sa chambre défoncée, molesté sans ménagement, Assane est embarqué. Direction la DIC », a dénoncé son avocat Me Khoureychi Bâ. Assane Diouf venait juste de humer l’air de la liberté, le 28 janvier 2021, après 08 mois de détention pour outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions.

Après Assane Diouf, Guy Marius Sagna s’est également fait arrêter, lundi, par la même Division des investigations criminelles pour les mêmes motifs. « Le camarade Guy Marius Sagna a été kidnappé par la DIC, la police politique du dictateur Macky Sall, à son domicile sans lui laisser la possibilité de prévenir ses camarades et ses proches. « Trouble à l’ordre public », c’est d’après notre avocat ce qui est retenu contre lui. Nous y reviendrons. Restons mobilisés !  Résistons ! L’intimidation ne passera pas », a déclaré le secrétariat exécutif national du FRAPP sur sa page Facebook. L’activiste, connu pour ses virulentes positions contre la France, avait également été élargi de prison, en mars 2020. Il avait été arrêté en décembre 2019 alors qu’il tentait d’escalader les grilles du Palais présidentiel.

À voir aussi  VOIX DE FEMMES : Les compagnes #MeToo et #BalanceTonPorc délient les langues !

Quant à Clédor Sène, il a été arrêté ce mardi 23 février à l’aube. La Division des investigations criminelle l’a cueilli dans sa demeure située à Derklé également pour les mêmes faits. Le contenu de l’audio incriminé a été dévoilé et laisse penser que les activistes préparaient un coup pour empêcher la levée de l’immunité du député Ousmane Sonko. « Vous avez oublié que le combat démarre mardi. Nous sommes maintenant dans le temps de l’action. Nous avons assez communiqué. Nous sommes en train de nous organiser au niveau de la base probablement on s’achemine vers la levée de l’immunité et l’arrestation de Sonko, il ne reste que la journée de demain. Même aujourd’hui (dimanche 21 février), nous avons travaillé toute la journée. Ca va être compliqué parce que je n’ose même pas proposer autre chose à Assane Diouf. Je l’ai mis en rapport avec certains gars de Pikine », peut-on entendre dans l’audio attribué au leader du mouvement Claire Vision, Clédor Sène.

A noter que Clédor Sène avait été incarcéré pour le meurtre de Me Babacar Sèye, vice-président du Conseil constitutionnel, assassiné le 15 mai 1993 au lendemain de la publication des résultats des élections législatives. Il a été libéré, en 2002, à la faveur de la loi Ezzan.

       

Laisser un commentaire