Home FOOTBALL SÉNÉGAL – Lamine Diack est de retour au pays

SÉNÉGAL – Lamine Diack est de retour au pays

0
Lamine Diack et sa famille @Metrodakar

L’ancien président de la Fédération Internationale des Associations d’Athlétisme (IAAF), Lamine Diack, a foulé le sol sénégalais ce lundi 10 mai 2021 vers 20H40mn à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) à bord d’Air France. Comme il le souhaitait, un accueil sobre lui a été réservé. À 87 ans, l’ancien président du Jaraaf est de retour au Sénégal après six mois d’absence, depuis son interpellation par la justice française au mois de novembre 2015.

Lamine Diack est rentré au Sénégal après la caution de 327 millions de FCFA versée par le Jaraaf, club de football sénégalais dont il fut le président dans les années 1970 et 2000. Frères et sœurs, amis et proches parents, se sont réjouis de revoir l’ancien dirigeant de l’athlétisme mondial. En costume bleu avec un chapeau sur la tête et affichant un sourire de satisfaction, Lamine Diack se déplaçait avec une canne accompagné des membres de sa famille. Il a prévu d’aller se recueillir sur la tombe de ses parents avant de rendre visite à son grand frère, centenaire, Alioune Diack.

À voir aussi  SÉNÉGAL - Edouard Mendy accueilli en héros par ses coéquipiers

A noter que Lamine Diack était en résidence surveillée depuis novembre 2015 en France. Il a été condamné par la justice française à quatre ans de prison, dont deux ferme, le 20 septembre 2020, pour son « implication dans un réseau de corruption destiné à cacher des cas de dopage en Russie ».

L’ancien président de l’IAAF (1999-2015) avait bénéficié le 30 décembre dernier d’une levée de la mesure d’interdiction de quitter le territoire français dont il faisait l’objet, contre le paiement d’une caution de 500000 euros, soit un peu plus de 327 millions de francs CFA. Le Jaraaf de Dakar avait décidé de payer cette caution lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue à Dakar le 18 avril dernier. Lamine Diack pourra ainsi fêter la Korité (fin du Ramadan) avec sa famille.

       

Laisser un commentaire