Home ÉDUCATION SÉNÉGAL – L’entrepreneur Social Thione Niang lance le Give1Project Digital Skills Academy

SÉNÉGAL – L’entrepreneur Social Thione Niang lance le Give1Project Digital Skills Academy

0

C’est à MBour que L’entrepreneur Social Thione Niang a lancé le Give1Project Digital Skills Academy ce dimanche 27 juin 2021. Dans cette académie, les jeunes seront formés intensivement à L’intelligence artificielle, Cyber Security, Coding, Deep Learning, Data Science and crypto. Ces derniers sont les défis majeurs de demain pour notre continent et auxquels nous allons préparer nos jeunes afin qu’ils deviennent des talents incontournables de ces domaines.

La création de cette académie est née de l’ambition de former la jeunesse africaine aux métiers du numérique et de la technologie. N’attendons pas pour créer le monde dont nous aurons besoin demain. Voici un modèle créé par des africains et pour les africains. A nous de construire !” a expliqué le président Thione Niang.

L’admission à l’Académie est basée sur un concours de sélection rigoureux effectué par nos soins. Les étudiants admis se verront recevoir une bourse, seront nourris et logés durant leur cursus. La formation est donc totalement gratuite pour les élèves admis au programme, en outre, le programme dure 4 mois alternant des sessions théoriques et pratiques permettant aux étudiants d’être constamment testés et de valider leur acquis. Nous collaborons sur certains blocs d’apprentissage avec des partenaires internationaux afin de pouvoir proposer à nos étudiants des certifications diverses et variées leur permettant un accès et une compétitivité sur le marché du travail de manière globale.

À voir aussi  CORONAVIRUS : C’est l’hécatombe dans le monde !

L’académie propose également des journées de séminaires d’introduction payantes aux personnes désireuses d’en apprendre plus sur des thématiques spécifiques à choix.

Notre objectif est de pouvoir revisiter les modèles sociétaux et économiques classiques par l’apprentissage de la technologie et de ses outils pour ainsi contribuer à créer de nouveaux emplois auprès de la jeunesse sénégalaise et à plus large échelle africaine. Mais également de développer pour ces jeunes des débouchés liés notamment aux potentialités d’outsourcing pouvant être utilisées afin d’agrémenter la demande venant d’entreprises ou d’entrepreneurs tiers, qu’ils soient locaux, nationaux ou internationaux.

       

Laisser un commentaire