Home ÉDUCATION SÉNÉGAL – Une bataille rangée entre étudiants fait plusieurs blessés

SÉNÉGAL – Une bataille rangée entre étudiants fait plusieurs blessés

0

L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), sise à Dakar, la capitale sénégalaise, a été le théâtre d’une bagarre de plusieurs heures entre le Kekendo (L’Association des étudiants pour le développement de la Casamance) et ceux du mouvement Ndef Leng (Association culturelle des Sérères ). Tout est parti d’une bagarre entre un étudiant sérère accusé de vol de moto Jakarta et battu par les kékendos.Les faits se sont déroulés dans l’enceinte de l’UCAD ce jeudi 26 mars 2021 de 22h à 2h du matin. Plusieurs étudiants des deux mouvements ont eu des blessures par arme blanche ou gourdin. Quatre étudiants, dans un état critique, ont été évacués à l’hôpital principal de Dakar, les autres sont internés à l’hôpital Fann et à l’infirmerie de l’UCAD.

Le pire était à craindre ce jeudi 25 mars 2021 à l’UCAD. Les étudiants du mouvement Kekendo et ceux de Ndef Leng se sont affrontés de 22h jusqu’à 2h du matin. Pour cause, un étudiant serére, accusé de vol de moto Jakarta, a été malmené par les robustes membres du mouvement Kekendo. Alors, l’Association des Étudiants Seréres appelée Ndef Leng a pris la défense de l’étudiant tabassé. C’était le début d’une bagarre de plus de quatre heures. Des chambres défoncées, des coups de machette, de gourdin ou de bar de fer ont marqué l’atmosphère de l’UCAD, temple du savoir qui accueille chaque année les bacheliers sénégalais quelles que soient leurs origines ou leurs appartenances dans le respect de la laïcité, fondement de la Constitution du pays.

À voir aussi  SÉNÉGAL: Cheikh Béthio Thioune est décédé.

Le sous préfet de Dakar Plateau, Djiby Diallo, mis au courant par le recteur de l’université Amadou Lamine Mbaye, a mobilisé d’urgence une équipe d’intervention des forces de l’ordre (GMI, BIP et la police de Médina). Les forces de sécurité ont pénétré à l’UCAD et ont pu s’interposer entre les deux mouvements décidés à en découdre jusqu’au bout. C’est vers 2h du matin que le calme est revenu dans ce lieu d’instruction et de formation des futurs cadres de la République.

Au compteur, de nombreux blessés des deux côtés dont quatre évacués à l’hôpital principal de Dakar. Les forces de sécurité sont désormais postées à l’entrée du campus universitaire afin de prévenir d’éventuelles échauffourées entre les étudiants.

       

Laisser un commentaire