Home MANIFESTATIONS SÉNÉGAL – Une mobilisation grand format du M2D à la place de...

SÉNÉGAL – Une mobilisation grand format du M2D à la place de la nation

0

Le Mouvement pour la Défense de la Démocratie (M2D) a organisé une manifestation ce vendredi 11 juin 2021 à 15h à la place de la nation, sise à la capitale sénégalaise. L’objectif de ce rassemblement populaire est d’exiger la libération des personnes détenues lors des manifestations de  mars 2021 suite à l’arrestation du député et opposant Ousmane Sonko. Des leaders politiques, des membres de Frapp France Dégage, des activistes, des membres de la société civile ont pris part à cette manifestation.

Le M2D a réussi le pari ! Ce vendredi 11 juin, Dakar a vibré aujourd’hui avec la forte mobilisation. Les membres du mouvement se sont retrouvés à la Place de la nation pour exiger de l’Etat du Sénégal la libération des citoyens arrêtés à l’occasion des manifestations du 4 au 8 mars 2021 sur l’étendue du territoire national. Des figures connues pour leur opposition au régime du président de la République Macky Sall étaient présentes à ce rendez-vous. Il s’agit du leader de Pastef Ousmane Sonko, des activistes Guy Marius Sagna Assane Diouf et Abdou Karim Gueye, du leader de Gëm sa bopp Bougane Gueye Dany ou encore du rappeur membre du M2D surnommé Nitt Doff.

A sa prise de parole, Ousmane Sonko a exigé la libération sans conditions et dans l’immédiat des citoyens en prison dont le seul tort est d’exercer un droit constitutionnel, à savoir marcher pacifiquement. « Nous exigeons la libération des détenus politiques de Macky Sall. Le combat va continuer. Si Macky Sall compte sur les 3000 gendarmes qu’il a recrutés ou sur les policiers, il se trompe. S’il refait la même chose, les manifestations seront encore plus intenses« , a déclaré le principal opposant sénégalais sous les applaudissements des nombreux citoyens présents. 

Le leader de Pastef ne s’est pas limité là. Il rappelle au chef de L’Etat la nécessité de veiller au respect du calendrier électoral. Pour lui, si les échéances électorales ne sont pas respectées, il va renoncer à son poste de député parce qu’il ne sera plus légitime. « J’ai été élu le 17 juin 2017 et mon mandat doit prendre fin le 17 juin 2022. Si les élections ne sont pas organisées selon le calendrier retenu, je rends les clefs de ma voiture de fonction et je renonce au poste de député », a affirmé Ousmane Sonko.

À voir aussi  BRIDGE THE GAP : Journée de débriefing avec Rama Yade

L’activiste Abdou Karim Gueye, alias Karim Xrum Xax s’est aussi prononcé sur la situation actuelle du Sénégal et sur l’engagement patriotique du M2D. Pour lui, c’est la première fois que nous voyons toutes les forces engagées dans un combat pour la liberté, la justice et la démocratie. Il a par ailleurs magnifié la manière dont Ousmane Sonko exprime son opposition au régime de Macky Sall. À en croire l’activiste,  c’est une véritable qui est en train de prendre forme au Sénégal.

« Depuis l’avènement du président Ousmane Sonko, j’ai remarqué quelque chose qui n’a jamais existé par le passé : Je n’ai jamais vu des rappeurs de la trempe de Nit Dof militer dans un parti politique de l’opposition, des rappeurs comme Karim Xrum Xax soutenir un  homme politique. Donc, ce n’est plus de la politique mais une révolution. Aussi, il n’y a jamais eu un homme politique de la carrure du président Ousmane Sonko qui manifeste pour la libération de détenus arrêtés lors de manifestations », a-t-il lâché d’un ton ferme.

Le rappeur Mor Talla Gaye, plus connu sous le nom de Nitt Doff a annoncé au cours du rassemblement, la libération d’un des détenus à Diourbel. Il reste alors 7 personnes en détention dans les différentes prisons du pays. Une information saluée par des cris et des applaudissements par les jeunes et les leaders politiques présents à la manifestation.

       

Laisser un commentaire