Home PATRIMOINE BÉNIN – la France va injecter 42 millions $ dans un musée...

BÉNIN – la France va injecter 42 millions $ dans un musée destiné à accueillir les biens culturels détenus à l’étranger

0
@Agence Ecofin

Depuis 2016, des négociations entre la France et le Bénin portaient sur le rapatriement de biens culturels spoliés durant la colonisation française. Dans cette optique, les autorités béninoises avaient annoncé vouloir créer les conditions idéales pour accueillir ces objets, et garantir leur sécurité.

Le Bénin bénéficiera d’un financement français de 42 millions $ destiné à des projets culturels. C’est ce qu’a annoncé le gouvernement béninois, dans un communiqué publié ce vendredi 4 juin.

L’accord de financement a été signé le jeudi 3 juin entre l’Agence française de développement (AFD) et le ministère béninois de l’Economie et des Finances. Constitués d’un don et d’un prêt, les fonds visent entre autres à financer la construction du Musée de l’épopée des amazones et des rois du Danhomè.

Cette infrastructure est destinée à accueillir les biens du patrimoine culturel béninois spoliés durant la période coloniale, et dont le retour fait depuis plusieurs années, l’objet de négociations entre Cotonou et Paris. En effet, après une demande officielle de restitution de ces biens, adressée en 2016 par le président béninois Patrice Talon, le gouvernement français avait annoncé début juillet, une restitution « rapide » de 26 œuvres datant de l’époque de l’ancien royaume du Danhomè. En 2018, Emmanuel Macron avait lancé une mission d’études visant à étudier les conditions de restitution de plusieurs œuvres d’art à leurs pays d’origine.

À voir aussi  SÉNÉGAL - Le célébre photographe Boubacar Touré Mandemory lauréat 2020 de l'association de la presse panafricaine

« Nos regards sont désormais et plus que jamais tournés vers la poursuite et l’accélération des travaux de construction du Musée de l’épopée des amazones et des rois du Danxomè et de valorisation du site palatial d’Abomey, qui constitue la destination finale des biens culturels restitués par la France, après leur séjour temporaire à Ouidah au Fort portugais », a déclaré Jean-Michel Abimbola, ministre béninois de la Culture.

Il faut souligner que la construction du nouveau musée et le rapatriement des biens culturels détenus à l’étranger constituent l’une des principales stratégies de la politique culturelle de l’Etat béninois depuis 2016, inscrite dans le plan d’action du gouvernement (PAG). Celui-ci avait consacré au cours des cinq dernières années, environ 400 milliards FCFA (738,6 millions $) au secteur touristique, couverts à 45% par des fonds publics.

Source : Agence Ecofin / Par Moutiou Adjibi Nourou

       

Laisser un commentaire