Home AMÉRIQUE ETATS-UNIS : Donald Trump « scandalisé » par les violences au Capitole,...

ETATS-UNIS : Donald Trump « scandalisé » par les violences au Capitole, des élus démocrates appellent à le déloger de la Maison Blanche

0

Les violences qui ont émaillé les débats pour la certification de la victoire de Joe Biden au Capitole ont porté un sacré coup à la démocratie américaine. Le président républicain Donald Trump s’est même dit « scandalisé par la violence » déployée par ses sympathisants, qui ont envahi le siège du Congrès mercredi 6 janvier 2021. Mais, ses appels à “l’apaisement” et à “la réconciliation” n’ont pas ému outre mesure le camp démocrate. En effet, les sénateurs Nancy Pelosi et Chuck Schumer jugent que Donald Trump doit être destitué le plus tôt possible.

Le Président Donald Trump, qui a appelé mercredi 6 janvier ses partisans à contester les résultats de l’élection présidentielle de novembre 2020, s’est dit « scandalisé » par la violence dont ses sympathisants ont pris d’assaut le Capitole. « Nous venons de vivre une élection intense et les émotions sont fortes », mais « il faut se calmer », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « À ceux qui ont commis des actes de violences ou de destruction, vous ne représentez pas notre pays. Et à ceux qui ont enfreint la loi, vous paierez ».

Dans un discours qui se veut rassembleur, le Président américain appelle à la “réconciliation”. « Le Congrès a certifié les résultats. Une nouvelle administration prêtera serment le 20 janvier. Je vais désormais me concentrer sur une transition de pouvoir ordonnée et sans accrocs », a dit Donald Trump qui trouve que « l’heure est à l’apaisement et à la réconciliation ».

Cependant, cette attitude pacifiste n’émeut guère certains membres du parti démocrate qui estiment que Donald Trump est une bombe à retardement. « Chaque jour qu’il passe au pouvoir peut se transformer en spectacle de l’horreur », s’inquiète la cheffe des démocrates à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi qui estime que destituer le président Trump est « une urgence de la plus haute importance ». « Le président des États-Unis a déclenché une insurrection armée contre l’Amérique. Avec le chef des démocrates au Sénat, nous appelons le vice-président et le gouvernement à invoquer le 25e amendement pour destituer ce président  », a-t-elle déclaré.

À voir aussi  SEYCHELLES : Démarrage de la vaccination contre le coronavirus

Son collègue au Sénat, Chuck Schumer parle d’une même voix, selon lui : « Ce qui s’est produit au Capitole était une insurrection contre les Etats-Unis, incitée par le président ». Le chef des sénateurs démocrates ajoute que Donald Trump « ne peut pas rester au pouvoir un jour de plus ». 

Toutefois, l’appel des deux élus risque fort de ne pas aboutir. En effet, il se pose une question de temps. Le processus enclenché avec l’invocation du 25ème amendement risque non seulement de prendre du temps mais aussi pourrait donner la possibilité à Donald Trump de le contester. Quant à l’impeachment, ce dernier n’a plus que 12 jours avant de procéder à la transition du pouvoir avec Joe Biden alors qu’un procès en destitution dure en principe des mois.

Moins que la destitution de Donald Trump, les Démocrates veulent surtout pousser les Républicains et les collaborateurs de Donald Trump à prendre position et à désavouer publiquement leur leader.

Joe Biden n’a pas souhaité, pour sa part, se prononcer sur le 25e amendement. Le président élu préférerait attendre, selon ses conseillers, la transition qui aura lieu le 20 janvier 2021. Ce, surtout que Donald Trump est de plus en plus isolé jusque dans son propre camp.

       

Laisser un commentaire