Home PATRIMOINE MAROC : Un mémorandum pour la préservation du patrimoine culturel

MAROC : Un mémorandum pour la préservation du patrimoine culturel

0

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports marocain, Othman El Ferdaous, et l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Maroc, David Fisher, ont signé un Mémorandum d’entente (MoU) jeudi 14 janvier 2021, à Rabat, la capitale. L’objectif est de protéger le patrimoine culturel marocain. C’est également une volonté des deux pays de collaborer étroitement pour lutter contre le trafic illicite des biens culturels.

Le royaume chérifien et les Etats-Unis veulent lutter contre le pillage et le trafic illicite des biens culturels. Ce Mémorandum reflète, selon le ministre marocain de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, la volonté de travailler en étroite collaboration à travers l’intensification de la coopération et de la coordination entre les institutions et les services concernées pour lutter contre le trafic illicite des biens culturels dans les deux pays. Pour consolider cet accord des ateliers de formation, des conférences, des rencontres vont être organisés. Ceci contribuera à l’échange d’expertises et d’expériences pour relever les défis liés à la protection de différents objets patrimoniaux de l’importation abusive et illicite.

À voir aussi  Lancement de la 4e édition du Festival « Abidjan capitale du rire ».

Le mémorandum prévoit des mesures procédurales pour lutter contre le trafic illicite des objets archéologiques et ethnographiques du Maroc vers les États-Unis. Il vise, par ailleurs, à développer les relations bilatérales entre les deux Nations dans le domaine culturel patrimonial. Cet accord permettrait aux organismes chargés de la culture et aux autorités respectives de travailler ensemble pour la protection du patrimoine culturel marocain du pillage et du trafic. L’autre volet de ce mémorandum est de favoriser davantage un échange culturel élargi entre les Etats-Unis et le Maroc.

La Secrétaire d’État adjointe des États-Unis aux Affaires Éducatives et Culturelles, Marie Royce, a souligné pour sa part que les « États-Unis d’Amérique éprouvent un profond respect pour le patrimoine culturel marocain. » A noter qu’il s’agit d’un premier accord entre le Maroc et les États-Unis couvrant l’ensemble du territoire marocain, notamment les provinces du Sud.

       

Laisser un commentaire