Home CULTURE SÉNÉGAL : Le chanteur Youssou Ndour à l’Académie royale de la musique...

SÉNÉGAL : Le chanteur Youssou Ndour à l’Académie royale de la musique de Suède

0
Youssou Ndour @Page facebook

Le chanteur et compositeur sénégalais de renommée internationale Youssou Madjiguène N’dour a intégré l’Académie royale de musique de Suède. L’artiste fait partie des neuf nouveaux membres à rejoindre cette grande institution cette année.

Une consécration pour le roi du mbalax. Il a exprimé ses émotions à travers ses réseaux sociaux pour cette nouvelle distinction internationale. “C’est avec un immense plaisir et une très grande humilité que j’apprends ma promotion pour intégrer la prestigieuse Académie royale de musique de Suède. C’est une fierté, un pas de plus pour l’Afrique mais surtout une motivation supplémentaire” a déclaré l’enfant de la Médina avant de rajouter : “Il faut être très déterminé dans la vie et surtout quand on veut être leader. Des fois, le chemin est long et seule la détermination peut accompagner la personne à atteindre son objectif. Il faut également être  très passionné et aimer ce que l’on fait. C’est la première motivation pour quelqu’un qui veut réussir dans son domaine.« 

L’Académie royale de la musique est une des académies royales de Suède. Elle a été fondée en 1771. Son ambition est de promouvoir le développement de la musique sur le plan culturel, artistique, scientifique et éducatif. Le conservatoire de l’académie qui est l’Ecole royale supérieure de musique de Stockholm est devenue indépendant en 1971. Selon elle, le roi du Mbalax adulée dans son propre pays mais également en Afrique et à l’international, est un  “Innovateur de la musique ouest-africaine, s’inspirant de la musique traditionnel, il a développé et créé une forme de musique contemporaine avancée avec le “Super Etoile de Dakar””. En outre, “le chanteur sénégalais est attaché à la promotion de la paix et à la démocratie sur le continent africaine, il a utilisé la culture comme un outil et un moyen de renforcer la confiance dans divers conflits. Grâce à de nombreuses collaborations avec des musiciens d’autres cultures, ainsi qu’à de nombreuses années de tournée dans le monde entier, il a permis à la riche musique traditionnelle ouest-africaine de toucher un large public international.

À voir aussi  GABON : Laure Rékoula, une voix passionnée.

Au total pour cette année 2020, quatre autres artistes non-suédois : le claveciniste et chef d’orchestre Emmanuel Haïm, la violoniste Anne-Sophie Mutter, le chef d’orchestre Kent Nagano, et enfin la compositrice Olga Neuwirth.