Home CULTURE CAMEROUN : Blick Bassy « almost made me cry tonight ».

CAMEROUN : Blick Bassy « almost made me cry tonight ».

0
L'artiste Blick Bassy.

L’écrivaine camerounaise Hemley Boum savoure l’artiste camerounais Blick Bassy. Publié dans sa page Facebook ce mardi 16 avril 2019, elle parle de manière aussi subtile que délicieuse de cet enfant prodige féru de musique et d’histoire de son peuple de cet enfant si Blick et si Bassy comme si elle était devant un plat de N’Dolé. Voici son vibrant message :

Son album 1958 en hommage aux pères de la résistance camerounaise est une pure merveille.

Là, à la Cigale, haut lieu culturel parisien, c’était irréel. La salle était blindée, il y avait du monde debout, et les portraits de nos héros étaient là, sur scène, savamment éclairées.

Le petit gars de Mintaba, leur a rendu l’hommage que même dans mes espoirs les plus débridés, je n’aurais pas pu imaginer.

Dans un parti pris audacieux, toutes les chansons sont en bassa et je ne pense pas qu’il y avait quinze personnes dans cette salle capable de le comprendre dans le texte. Pourtant, le message était là, limpide. L’énergie déployée circulait sans entrave.

Concert de Blick Bassy à la Cigale à Paris.

La mise en scène, les choix artistiques, la musique : tout est élaboré, sophistiqué et en même temps si évident. Les paroles mélancoliques et graves, les mélodies tellement belles donnent envie à la fois de danser et de pleurer. Pourtant il n’y a aucune tristesse, jamais, juste de la beauté qui prend aux tripes. J’ai eu la gorge serrée plus d’une fois.

À un moment je me suis demandée si c’était juste moi, ou est-ce que ce que je ressentais était, à divers degré, perceptible par tous. Si j’en crois les applaudissements qui n’en finissaient plus et la standing ovation à la fin, je me dis que je ne devais pas être la seule a être émue à ce point.

Blick a posé sa pierre sur le monument aux âmes.
Et c’était assez dingue de vivre ça en live.
Meyega ngandag a Manbay.

L’écrivaine Hemley Boum