Home SPORTS CAMEROUN – Francis Ngannou accueilli en héros

CAMEROUN – Francis Ngannou accueilli en héros

0
Francis N'Gannou @Capture Facebook

Il était une fois un héros nommé Francis ! C’est une foule immense qui est sortie dans les rues de la capitale économique camerounaise, Douala, pour accueillir le champion du monde catégorie poids lourd des Mixed Martial Arts (MMA) et l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Francis Ngannou lundi 26 avril 2021. Entouré par la douceur des cris de joie, un cortège immense composé de des jeunes en transe de joie, des chants et un spectacle haut en couleurs accompagne la voiture où le champion armée de sa ceinture d’or affichait un visage au sourire kilométrique. C’était dans cette atmosphère d’euphorie que le l’enfant chéri de Batié est venu présenter son trophée. 

Douala a vibré le lundi 26 avril 2021. Pour cause : l’accueil triomphal réservé à Francis Ngannou, le champion du monde poids lourd des MMA et de l’UFC. Le  natif de Batié, une région située à l’ouest du Cameroun, en parade dans la capitale économique camerounaise la ceinture en or à la main, a été accueilli par une foule immense avec un tonnerre d’applaudissements, de cris et de chants made in Cameroun, un cortège de motos avec des klaxons ininterrompus, le tout dans une ambiance où flotte en permanence le drapeau national, symbole des origines du nouveau champion UFC tombeur par K.O de l’américain Stipe Miocic. 

Francis Ngannou, le colosse camerounais de 113 kg, surnommé The Predator, s’est rendu aux services du gouverneur de Douala dès à sa descente de l’avion, pour lui présenter ce trophée mondial qui est avant tout celui du Cameroun. Devant le représentant du gouvernement camerounais, il a exprimé sa gratitude au peuple pour le soutien permanent qu’il ne cesse de lui apporter. L’accueil triomphal qui lui est réservé en dit long sur cette considération et cette marque de grande sympathie. « Je voudrais vous remercier pour le soutien que vous m’apportez au quotidien. C’est ce qui m’a permis de tenir le coup jusqu’ici. Il y a trois ans j’ai échoué dans ma mission et je vous avais promis que j’allais ramener cette ceinture à la maison. Et c’est grâce aux encouragements quotidiens que je reçois de vous qui est ma motivation et ma force, c’est grâce à ça que j’ai pu accomplir cette mission. »,  a déclaré Francis Ngannou devant le gouverneur de Douala, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Décès de l'international sénégalais Papa Bouba Diop

Après ce moment de communion avec le représentant du chef de l’Etat dans la capitale économique camerounaise, Francis Ngannou a sillonné les artères de la ville où les habitants se bousculaient pour toucher la ceinture en or ou serrer la main du champion international, roi du MMA. Il a également pris part à une fête dénommée « Soirée des imbattables » et organisée en son honneur par l’entreprise de téléphonie mobile MTN Cameroun. Il prévoit d’ailleurs de poursuivre sa tournée honorifique à Yaoundé puis à l’ouest du pays, précisément dans son village natal, Batié.

A rappeler que Francis Ngannou, nouveau champion des poids lourds en MMA et UFC, a dû traverser beaucoup d’épreuves difficiles durant sa vie. À l’âge de 10 ans, il gagnait sa vie en travaillant dans les mines pour soutenir ses parents.  Par la suite, il a pris la direction de l’Europe où, hélas, il a dû faire la prison en Espagne dans un camp de migrants. Cette étape difficile sera suivie d’une vie assez compliquée à Paris, la capitale française en tant que sans papier. En effet, Francis Ngannou était dans une situation de pauvreté extrême et il lui arrivait très souvent de passer la nuit dans les rues. Mais, comme par hasard, il fait la connaissance de Fernand Lopez de la MMA Factory qui lui a montré la voie dans le MMA. C’est là que la carrière du camerounais a commencé jusqu’à ce succès international et ce titre de champion du monde.

       

Laisser un commentaire