Home GUINÉE GUINÉE – Le président Alpha Condé très irrité contre son homologue sénégalais...

GUINÉE – Le président Alpha Condé très irrité contre son homologue sénégalais Macky Sall

0
Les présidents Alpha Condé - Macky Sall

Le torchon brûle entre le président guinéen, Alpha Condé et son homologue sénégalais Macky Sall. Le chef de l’État guinéen est irrité contre son voisin sénégal. Ce dimanche 28 mars 2021, en marge d’une visite dans un domaine agricole dans la commune rurale dans la sous-préfecture de Tormelin, située dans la région de Boké à l’ouest de la Guinée, Alpha condé a frontalement accusé le Sénégal de servir de base arrière pour des opposants qui complotent contre son régime. « Tout le monde sait, tous ceux qui nous insultent, tous ces cris de la Guinée va brûler, tout se fait à Dakar. », déclare le président guinéen en soussou, langue locale.

Les relations entre Alpha Condé et Macky Sall ne sont pas dans la voie d’une réconciliation. En effet, le chef d’État guinéen est convaincu que son homologue sénégalais ne souhaitait pas la tenue de la dernière élection présidentielle en Guinée le 18 octobre 2020. Pire encore, selon Alpha Condé, il voulait que le pays sombre dans le chaos. « Plusieurs personnes ont dit de ne pas faire cette élection [la dernière présidentielle]. Comment est-ce que j’ai su qu’il y avait de la traîtrise derrière ? […] Ils ont dit que la Guinée brûlerait mais la Guinée n’a pas brûlé. Nous voilà aujourd’hui, le pays est en paix. », dit-il avec le sourire. 

« Comme Dieu ne dort pas, ceux qui voulaient que la Guinée brûle, nous tous voyons ce qui se passe chez eux. Ce qui veut dire que Dieu ne dort pas. », lâche-t-il en faisant allusion aux manifestations qui ont éclaté au Sénégal suite à l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, le leader du Pastef-Les Patriotes.

À voir aussi  AFRIQUE DU SUD - Le président Cyril Ramaphosa remanie largement son gouvernement

Cependant, Alpha Condé promet des lendemains meilleurs au peuple guinéen malgré le contexte mondial difficile. Pour lui, bientôt, la Guinée fera partie des pays les plus puissants d’Afrique même si, à l’en croire, cela ne fera pas plaisir à ses voisins. « J’en suis sûr, quand la Guinée commencera à aller de l’avant, je l’ai dit dans le journal Jeune Afrique, d’ici quelques années seul le Nigeria sera devant nous en Afrique de l’Ouest. Cela ne plaît pas à nombreux de nos voisins. Car ils veulent que la Guinée reste toujours derrière mais nous irons de l’avant. », dit-il devant les habitants de la commune rurale de Tormelin.

Des propos qui en disent long sur les relations tendues entre les deux chefs d’État. D’ailleurs, la frontière entre ces deux pays est fermée depuis la dernière élection présidentielle au mois d’octobre 2020 « pour des raisons de sécurité« . A rappeler que Macky Sall n’avait pas caché son attachement et son soutien à l’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo, ce qui explique sans doute les relations difficiles entre les deux présidents. 

Alpha Condé, âgé de 82 ans, a été réélu pour un troisième mandat consécutif à la tête de la Guinée avec 59,5% des voix, selon les résultats officiels de la commission électorale publiée le samedi 24 octobre 2020.

       

Laisser un commentaire