Home RELIGION SÉNÉGAL: Le procureur intransigeant avec Cheikh Béthio et ses 19 co-accusés.

SÉNÉGAL: Le procureur intransigeant avec Cheikh Béthio et ses 19 co-accusés.

0
Cheikh Béthio Thioune - photo Leral.net

Le procès du double meurtre de Bara Sow et de Ababacar Diagne, à Médinatoul Salam, dans la région de Mbour le 22 Avril 2012, risque de coûter très cher au guide des Thiantacounes et à ses co-accusés. Le procureur de la Chambre Criminelle du Tribunal de Grande Instance de Mbour, M. Youssou Diallo, a requis une peine d’emprisonnement aux travaux forcés à perpétuité pour le Cheikh et ses disciples, et a exigé un mandat d’arrêt international contre celui-ci.

Ouvert le 23 avril 2019, le procès n’aura duré pratiquement qu’une semaine. Après plusieurs comparutions à la barre des co-accusés du Cheikh, de ses épouses, et des parents des victimes, le procureur M. Diallo, convaincu de la culpabilité du Cheikh et de ses disciples, a requis les travaux forcés à perpétuité et un mandat d’arrêt international contre le Cheikh ainsi que la confiscation de ses biens.

En effet, depuis le début du procès, le Cheikh n’a pas pu comparaître, il est en France pour des soins médicaux. Il a donc été  jugé par contumace.

Rappelons que le guide des Thiantacounes est poursuivi pour “complicité de meurtre” alors que  sa bande qui a comparu devant la Chambre criminelle du Tribunal de Mbour est inculpée de meurtre avec actes de barbarie, recel de cadavres, non dénonciation de crimes, association de malfaiteurs, détention d’armes à feu sans autorisation, infraction aux lois sur les inhumations.

Des charges lourdes qui justifient le réquisitoire salé du procureur M. Youssou Diallo.

Les faits pour lesquels ils sont poursuivis remontent au mois d’avril 2012 quand une bagarre éclata dans le domicile du Cheikh sis à Mbour entre les deux victimes venues renouer leur allégeance et les autres disciples qui leur interdisaient l’accès. Ils ont été froidement tués par balles et enterrés par la suite sans en informer leur famille respective.

Le dénouement de cette affaire judiciaire sera connu le 2 mai prochain au verdict du juge M. Thierno Niang.