Home AFRIQUE DE L’OUEST SÉNÉGAL – Les députés convoqués en plénière vendredi pour acter le report...

SÉNÉGAL – Les députés convoqués en plénière vendredi pour acter le report des locales

0
Assemblée nationale sénégalaise, @PressAfrik.com

C’était une des exigences fortes de l’opposition et des mouvements de la société civile : la tenue des élections locales. Cependant, encore une fois, on va vers un nouveau report de ces échéances électorales. L’assemblée nationale sénégalaise va examiner en plénière le projet portant report des élections locales et prorogation du mandat des conseillers départementaux et municipaux ce vendredi 2 avril 2021. Cette décision à été prise ce lundi 29 mars 2021 au terme d’une réunion de la Conférence des présidents composée du Président et des vice-présidents de l’Assemblée nationale, des Présidents de Commission, du rapporteur général de la Commission de l’Économie générale, des Présidents de Groupe parlementaire et du représentant des non-inscrits.

Les élections locales feront sans doute l’objet d’un énième report puisque les parlementaires sont convoqués en plénière ce vendredi 29 mars pour examiner le projet. L’opposition, la société civile et le pôle des non-alignés sont totalement contre l’idée d’un nouveau renvoi de ces élections qui en principe devraient se tenir en juin 2019. Ils tiennent le gouvernement pour responsable des conséquences de ce report de trop. « Si l’audit du fichier a démarré depuis mi-février 2021, le pouvoir vient seulement de nous informer, ce jour 24 mars 2021, que l’évaluation du processus électoral démarrer le 01 Avril 2021.Toutes ces précisions sont faites pour montrer que les lenteurs administratives notées relèvent de la seule responsabilité du Gouvernement. », a souligné Moctar Sourang, coordonnateur du Front de Résistance Nationale (FRN).

À voir aussi  CAMEROUN : Message à la Nation du président Paul Biya

Pour lui, toutes les parties prenantes sont prêtes à aller aux élections une bonne fois mais la majorité au pouvoir préfère rester dans le dilatoire. Une attitude qu’il juge incompréhensible surtout que le Sénégal vient de sortir d’un contexte tendu marqué par une série de manifestations violentes ayant occasionné la mort de 14 jeunes citoyens. « Tous les pôles politiques et la société civile s’accordent pour l’organisation des élections locales d’ici la fin de l’année 2021. Seul le pôle de la majorité propose un report à février 2022, en dépit de tous les arguments techniques développés par les autres parties prenantes. », precise-t-il.

Avec la démarche actuelle du gouvernement, tout porte à croire qu’on s’achemine vers un couplage des élections locales et des élections législatives prévues en 2022. L’avenir nous édifiera.

       

Laisser un commentaire