Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL – Le verdict du procès d’Ousmane Tounkara aux USA ...

SÉNÉGAL – Le verdict du procès d’Ousmane Tounkara aux USA reporté au 27 Avril

0

Ce mardi 30 mars 2021 s’est tenu le procès de l’activiste Ousmane Tounkara sénégalais aux États-Unis. Il a été arrêté le 15 mars, suite à une plainte de l’Etat du Sénégal pour «terrorisme et menace de mort».

Ousmane Tounkara est un activiste connu des réseaux sociaux pour ses diatribes et sa virulence envers le gouvernement sénégalais. Il a été interpellé le 15 mars 2021 suite à une plainte déposée par le Sénégal auprès des autorités américaines. 

En effet, le Sénégal l’accuse d’avoir lancé des appels à la violence  depuis les Etats-Unis où il vit, lors des manifestations qui avaient été provoquées par l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, le leader du parti Pastef-Les Patriotes. Ce dernier est accusé par la masseuse Adji Sarr de viol et de menaces répétées. L’activiste sénégalais aurait appelé à brûler des résidences appartenant à des autorités du pays durant ce soulèvement populaire qui avait duré trois jours consécutifs.   

Ousmane Tounkara est actuellement au centre correctionnel du Comté d’Huston pour encore plus de deux semaines. La décision sur son dossier est renvoyée au 27 avril 2021, il risque l’expulsion. En effet le juge américain de l’ICE (Immigration and Customs Enforcement) chargé de l’immigration et des douanes a décidé de le remettre à l’État du   Sénégal. Son avocat a jusqu’au 27 avril pour faire appel et prouver que le mis en cause n’est pas un terroriste. Il sera devant le juge le 11 mai 2021 pour une notification définitive. 

À voir aussi  GAMBIE : Yahya Jammeh en lice pour la 5ème fois.

Les sénégalais vivant aux États-Unis étaient venus en nombre pour   soutenir l’activiste lors de cette audience cruciale. Certains ont dénoncé l’État sénégal de vouloir diaboliser la diaspora sénégalaise auprès des autorités américaines. Selon eux, Ousmane Tounkara n’est pas terroriste. “Ousmane Tounkara n’est pas un terroriste car un terroriste ne peut pas avoir autant de personnes qui le soutiennent. Un terroriste doit appartenir à un mouvement islamiste et nous savons qu’il n’appartient à aucun de ces groupes. C’est triste, c’est vraiment triste.” lance l’artiste Sankara Mbaye qui faisait partie des personnes qui était venu le jour du procès pour soutenir Ousmane Tounkara.

A noter qu’avant la cas Ousmane Tounkara, l’activiste Assane Diouf, surnommé “l’insulteur numéro” du gouvernement, avait été arrêté et inculpé dans des conditions similaires avant d’être remis aux autorités sénégalaises le 30 août 2017.

       

Laisser un commentaire