Home AFRIQUE DE L’OUEST GUINÉE : Des élections tendues dans un contexte particulier.

GUINÉE : Des élections tendues dans un contexte particulier.

0
Président Alpha Condé, ©page facebook

Les élections législatives et le référendum  se sont tenus ce dimanche 22 mars 2020 sur l’étendue du territoire guinéen Cependant, des violences ont éclaté dans le pays et ont perturbé un scrutin qui, selon l’opposition, vise à permettre au président Alpha Condé de trouver une voie vers un troisième mandat.

Le vote s’est déroulé de 8h à 18h partout dans le pays. C’est dans ce contexte mondial sans précédent, dominé par la propagation exponentielle du coronavirus que les citoyens guinéens sont appelés à voter dans une élection législative couplée avec un référendum constitutionnel.

Ces élections ont été marquées par une vague de violences de toute nature dans le pays : attaques de bureaux de vote, incendies de matériel électoral, heurts entre forces de l’ordre et opposants.

L’union Africaine et la Cedeao ont décidé de se retirer du processus dans ce contexte de crise sanitaire mondiale. L’opposition guinéenne s’est ouvertement opposée à la tenue de scrutin, d’abord parce que, pour eux, l’actuel président Alpha veut trouver un prétexte pour aller vers un troisième mandat, et ensuite parce que les citoyens guinéens, résidant dans d’autres pays ne pourront pas voter.

Sélectionné pour vous :  GUINÉE BISSAU : L'opposant Umaro Cissoco Embalo élu président de la République.