Home AFRIQUE DE L’OUEST SÉNÉGAL : Le procureur requiert 1 an ferme pour Abdoul Mbaye

SÉNÉGAL : Le procureur requiert 1 an ferme pour Abdoul Mbaye

0
Abdoul Mbaye - ©Dakarprivée.com

Ancien premier ministre du Sénégal d’avril 2012 au début du mois de septembre 2013 et par la suite leader de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Abdoul Mbaye a été ce mardi 18 juin 2019 au Tribunal Départemental de Dakar où le Procureur général de la Cour d’Appel a requis une peine d’emprisonnement d’un an ferme.

Abdoul Mbaye est poursuivi pour faux et usage et faux, et tentative d’escroquerie. Sa femme d’alors, Aminata Diack, l’accuse d’avoir falsifié leur document de mariage pour éviter de tomber dans la bigamie.

En plus, les témoignages des voisins enfoncent l’ancien Premier ministre car beaucoup ont attesté qu’il avait abandonné sa femme pour aller vivre avec une autre.

“Cela fait 3 ans que je suis poursuivi pour ces faits à ce jour on ne m’a pas toujours présenté de document allégué de faux donc je suis complice, nul ne peut produire un écrit par lequel j’aurais essayé de soustraire des biens lui appartenant. Nous étions mariés sous le régime de la communauté de biens. Nous avons décidé de changer notre régime matrimonial en procédant à la séparation de biens. Nous avons changé. Je précise que cette décision de séparation de biens n’a jamais été contesté pendant 20 ans”, a déclaré Abdoul Mbaye à l’ouverture du procès ce 18 juin 2019.

Aminata Diack de son coté réclame 1 milliard de FCFA à son mari pour tout le préjudice que ce procès lui a causé.

A noter que dans son rapport d’audience en 2016, elle considère son ex-mari comme un homme infidèle dont le comportement est indigne d’un homme ayant occupé de hautes fonctions. D’ailleurs, au terme de cette audience, le Tribunal hors classe de Dakar a prononcé le divorce entre les deux pour “injures graves rendant l’existence en commun impossible aux torts exclusifs du mari.”