Home BANQUE AFRIQUE : L’Eco, la monnaie unique de la CEDEAO, repoussée en 2025

AFRIQUE : L’Eco, la monnaie unique de la CEDEAO, repoussée en 2025

0

Les gouvernements des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), réunis en sommet ordinaire dimanche 24 janvier, ont décidé de repousser l’entrée en vigueur de l’Éco en 2025.

La mise en circulation de l’Eco, la nouvelle monnaie unique de la CEDEAO, ne sera pas effective en 2021. En effet, il devait entrer en vigueur dans exactement quatre mois. Les chefs d’Etat de la communauté économique ont pris la décision de repousser la reprise de l’application de leur pacte de convergence en janvier 2022. « À partir de janvier 2022, le pacte de convergence qui comporte les différents critères de déficit et d’inflation à respecter va être mis en œuvre. (…) On estime que pendant les trois ans, les Etats doivent faire des efforts pour qu’en 2025 on puisse aller à la monnaie commune », a déclaré le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry.

Les raisons évoquées pour justifier ce report sont la pandémie du coronavirus, qui a fragilisé les économies ouest africaines et qui a occasionné plus de dépenses que prévu pour les Etats, et le non-respect des critères de convergence. Il est toutefois évident qu’il reste beaucoup de points essentiels non encore élucidés. La banque centrale fédérale chargée d’appliquer la politique monétaire de l’Eco n’a pas encore été créée. Il reste à préciser le régime de change, à régler la question de la fabrication des pièces et billets entre autres.

À voir aussi  CRYPTOMONNAIE - Un rapport de la Réserve fédérale américaine classe les cryptomonnaies parmi les menaces à la stabilité financière

Les gouvernements de l’Union économique monétaire ouest africaine ont décidé, d’un commun accord avec la France, de trouver une alternative au franc CFA en créant l’Éco. Les réformes majeures liées à la création de cette monnaie visent le retrait des administrateurs français de la Banque Centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la fin du compte d’opération et du dépôt de 50 % des réserves de change des pays ouest-africains au Trésor français et la continuité de la garantie de l’Éco par la France. Paris reste ainsi le garant officiel de l’Éco qui conserve, comme le franc CFA (1 euro = 655,96 francs CFA), une parité fixe avec l’euro.

Il convient cependant de souligner qu’il y a Eco et Eco. L’Eco de la CEDEAO est portée par les 15 pays membres : (le Sénégal, le Bénin, le Burkina Faso, le Togo, le Niger, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, la Gambie, la Guinée, le Nigeria, le Ghana, la Sierra Leone et le Cap-Vert). Par contre, l’Éco annoncée par Macron et Ouattara en décembre 2019, sera la monnaie unique des pays de l’UEMOA, en remplacement du franc CFA.

A noter que la CEDEAO avait initialement formulé l’idée d’une monnaie unique en 1983.

       

Laisser un commentaire