Connect with us

BEAUTÉ

CAMEROUN : « Beautiful » de Mario Epanya célèbre la beauté noire.

Publie

le

« Beautiful » est une célébration de la beauté noire à travers l’objectif de Mario Epanya, photographe camerounais qui habite et travaille à Paris. Il nous livre des images exceptionnelles de photographies . 

« Beautiful » est un beau livre qui présente une collection étonnante de portraits actuels et jamais réalisée de « femmes ordinaires » et de modèles de couleurs.

C’est un hommage aux femmes fortes qui ont élevé et accompagné Mario Epanya, à savoir sa grand-mère bien-aimée, sa mère, ses sœurs, ses tantes, mais aussi à ses amies. C’est enfin une histoire visuelle qui racontent et magnifie la beauté de la couleur noire.

Durant plus d’une décennie, Mario Epanya a travaillé à promouvoir la diversité dans la mode et la reproduction de portraits, mettant en évidence les nuances et les textures innombrables du teint et des cheveux noirs ainsi que la variété des formes et des tailles du corps.

Ses images emblématiques, forment le visage moderne de la beauté, de la mode et du style africain. Elles sont parues dans des publications révolutionnaires, parmi lesquelles New African Woman et Zen Magazine, ainsi que dans des campagnes, notamment pour l’Oréal Paris et Maybelline New York.

Zoom sur l’auteur

Mario Epanya est photographe de renommé mondial de la beauté et de la mode dont le travail porte sur la diversité dans la mode et le portrait. Né au Cameroun, il a commencé sa carrière comme coiffeur et maquilleur autodidacte en 1995. En 2000, il s’installe en France où il étudie et devient maquilleur professionnel chez Dessange Paris et coiffeur et assistant pour les agences d’art grâce à qui il a travaillé pour plusieurs marques de haute couture.

En 2007, Epanya fait la transition à la photographie et met en place son studio Studioepanya. Il a ainsi commencé à créer ses images emblématiques qui influencent le visage moderne de la beauté, de la mode et du style africain.

Il ne va pas s’arrêter là, en 2010, Mario Epanya a suscité une grande attention pour sa création de couvertures fictives de Vogue Africa célébrant la beauté noire. Le buzz a attiré l’attention sur la nécessité d’une plus grande diversité dans les industries mondiales de la mode et de la beauté.

Mario Epanya a ensuite créé un magazine en ligne, Winkler, et a tenu sa première exposition de photographie, GLAMAZONIA, une série d’images en noir et blanc dédiées à la beauté noire, qui a parcouru le monde.

« Beautiful » : livre-photo

 

Continuer la lecture
Cliquez ici pour commenter

Laisser un commentaire

BEAUTÉ

CÔTE D’IVOIRE – Emma Lohoues et Neymar Jr se rencontre à la Fashion Week à Paris, c’est quoi le problème !

Publie

le

J’étais presque sûr que cette Fashion Week de la haute couture automne-hiver 2022-23 qui s’est déroulée à Paris du 4 au 7 juillet 2022 ne se passerait pas sans embrouille. Sans que le Métavers, nouveau nom de Facebook, comme à son habitude, n’y trouve du grain à moudre. Faute de vrais scandales, les internautes s’en sont trouvés un, aussi tiré par les cheveux que certaines demandes d’amitiés qui s’y font : un présupposé idylle entre une influenceuse ivoirienne et un footballeur brésilien de renom. Sur la base d’une photo. Hallucinant. 

Je viens de me cogner plusieurs minutes de quelques vidéos dans lesquelles on voit Neymar Jr. poser au côté de Emma Lohoues, l’ancienne copine de DJ Arafat, reconvertie en influenceuse, un statut qui ne veut rien dire. Ça n’en valait pas la peine. Mais des voix plus indignées que la mienne n’entendaient pas la chose de la même oreille. 

Comment peut-on venir poser avec une « escorte », sourire aux lèvres, et ne pas être fichu de taper correctement dans une balle durant une saison entière ? Comment peut-on venir s’exposer de la sorte, aux yeux du monde ? Quand on sait les liens que les footballeurs entretiennent avec les escortes (plusieurs joueurs de l’équipe de France ont été impliqués dans une pareille histoire), on se pose des questions. On sait aussi que les footballeurs et les influenceuses ont un passif pas du tout folichon. Mais, au stade où nous en sommes, la question n’est pas de savoir comment. La réponse est qu’ils l’ont fait. La question à 222 millions d’euros – salaire de Neymar serait : y a-t-il quelque chose entre ces deux ? De l’amour ? Franchement, je m’en fous. Tant qu’ils sont adultes, ils peuvent se le faire par les endroits qu’ils  voudront.

Emma Lohoues et Olivier Rousteing ©Page Facebook d’Emma Lohoues

Deux mots sur Neymar Jr. et Emma Lohoues, que je connais un peu et que j’apprécie beaucoup. L’un, en tant que joueur de mon club de cœur, le PSG. L’autre, en tant qu’une femme qui vit d’émoticônes, de followers. Neymar est un joueur de très haute volée, même s’il a, depuis un certain temps, le pied carré. Emma Lohoues, une grande influenceuse, égéries de plusieurs marques célèbres. 

Une fois, les vidéos – de quelques secondes à peine – de Emma-Neymar mises en ligne, ça a fait l’effet d’une bombe. Le Metaverse s’est mis en ébullition. C’est comme si les internautes s’étaient donné le mot. Chacun a joué son rôle comme dans une pièce de théâtre bien rodée. Chacun a son anecdote. Chacun sait quelque chose : fausse ou vraie. L’important, c’est d’alimenter le débat qui a court. Tandis que les fans des deux stars célébraient l’événement, les pourfendeurs ont qualifié la pose de « coquine ». Chacun a fait ce qu’il devait faire, chacun a rempli son contrat, en oubliant pas d’ajouter son grain de sel. Quand les yeux de Neymar Jr. ont brillé. Quand les lèvres de Emma Lohoues ont souri. Tout ça été disséqué de fond en comble. Mais quel était le contexte ?

Nous étions à la fashion week de Paris. Et, les deux stars, égéries des grandes marques, n’ont fait que faire ce que des milliers de personnes faisaient : immortaliser le moment. Ah! les comiques ! À la vérité, ce sont des révélations tout à fait banales, terriblement banales. Concentrons-nous sur ce qui est visible, palpable. Même si une photo, dit-on, vaut plus que des mots. 

Continuer la lecture

BEAUTÉ

MISS CÔTE D’IVOIRE 2022 – Marlène Kouassi Kany succède à Olivia Yacé

Publie

le

Le 02 juillet 2022, dans la salle des fêtes du Sofitel Hôtel, à Abidjan, a été élue la Miss Côte d’Ivoire. Chaque année, le COMICI, Comité Miss Côte d’Ivoire et les réseaux de téléphonie mobiles ivoiriens invitent leurs abonnés à élire la nouvelle reine de beauté ivoirienne. Cette année, cette élection se fera en présence de Miss World 2021 Karolina Bielawska, sous les yeux de Olivia Yacé, deuxième dauphine de la dernière édition de Miss World. La fête sera garantie.

Qui pour porter l’écharpe “Miss CI” ?
Tous les regards étaient tournés vers le Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan. La vaste salle des fêtes Félix Houphouët-Boigny, revêtue de clartés, était empli de ravissantes personnes. Des noms jetés en l’air par le maître de cérémonie. De ravissantes jeunes femmes, graciles, toutes belles les unes que les autres, défilent sur le podium. Des présentations fleuries. Des applaudissements nourris. Des prestations d’artistes. Un huissier proclame des noms. Successivement, des jeunes dames s’avancent, saluent et s’inclinent. Un nom : Mlle Marlène Kouassi Kany ! Une charmante jeune dame, les cheveux coupés à ras s’avance délicatement, presque sur la pointe des pieds, avec une grâce parfaite. Elle jubile et s’effondre. Applaudissements et vivats : “Vive la Miss !”

Yacé Olivia Page ©Facebook Yacé Olivia

Marlène Kouassi Kany : la reine des reines ivoiriennes
Le choix du public et du jury s’est porté sur Mlle Marlène Kouassi Kany, étudiante en master 1 de droit privé, âgée de 23 ans. Cadette d’une famille de 7 enfants, elle a été présélectionnée à Aboisso dans la région du Comoé. Le choix de Marlène a beaucoup fait jaser sur les réseaux sociaux. C’est un rituel immuable ; chaque année, c’est la même rengaine. La miss est passée sur le gril. Ça avait été le cas pour Olivia. Le temps les a fait mentir. On a fini par s’y habituer. Jusqu’à la prochaine élection, la vie de Mlle Marlène Kouassi Kany sera chargée ; elle va changer dans les moindres détails. Elle n’aura plus une minute pour elle. Ses habitudes seront réglées comme une horloge. Désormais, la page Oliva Yacé a tourné. En remplacement, c’est Marlène Kouassi, nouvelle reine de beauté ivoirienne, qui va présider toutes les activités du COMICI, le Comité Miss Côte d’Ivoire, avec à ses côtés deux dauphines : Mlles Diako Nassita et Gnakpa Laure. Mais, cette vie a aussi ses avantages : la célébrité, la notoriété, une nouvelle voiture.

Yacé Olivia Page ©Facebook Yacé Olivia

Une couronne trop lourde à porter ?
Avant Mlle Olivia Yacé, personne n’aurait douté sur la capacité de Marlène Kouassi à porter haut les couleurs du pays. Mais Olivia Yacé, disons-le, a mis la barre trop haut. Et puis, le speech de Marlène à la finale a laissé beaucoup d’ivoiriens perplexes. Elle disait en substance vouloir : « œuvrer pour la réinsertion des jeunes en décrochage scolaire”. Stupéfiant ! Devant ma télévision, j’avais voulu de lui crier : “Mais c’est révolu, ce genre de sujet. Nous sommes en 2022 ma grande ! Voyons !” Si Marlène ne revoit pas sa position, elle risque de rester dans l’ombre de Olivia Yacé qui avait réussi émerveiller le monde entier par sa prestance. Il y a le concours de Miss Monde à l’horizon. Désormais, l’accent est mis sur l’éducation et l’intelligence des candidates. À ce niveau, la beauté à elle-seule ne suffit pas. Chaque Miss doit choisir “une plateforme militante à promouvoir pendant son mandat d’un an”. Le monde actuel est résolument tourné vers les questions liées au climat, au genre, aux droits humains et aux démocraties émergentes, et elle nous parle de “réinsertion” et de “décrochage scolaire”. Elle gagnerait à vite trouver un thème qui la fera sortir du lot. La partie ne vient que de débuter.

Continuer la lecture

BEAUTÉ

MISS MONDE – l’Ivoirienne Olivia Yacé occupe la troisième place !

Publie

le

Par

La 70ème édition du prestigieux concours de beauté Miss Monde qui se déroulait à Porto Rico a livré son verdict, le jeudi 17 mars 2022 : Karolina Biewlaska, Miss Pologne, qui a été sacrée Miss Monde 2022. L’Afrique se console avec la place de deuxième dauphine avec l’Ivoirienne Olivia Yacé, juste derrière Miss Etats-Unis, Shree Saini.

L’Ivoirienne Olivia Yacé a été classée 2eme dauphine à l’issue des phases finales du concours de beauté Miss monde, ce jeudi 17 mars 2022. Elle est la première Africaine francophone à atteindre ce niveau.

Il faut ajouter que Miss Côte d’Ivoire 2021 a occupé la première place du Top model Challenge, la seconde place Miss world best national designer et le “Head to Head”.

Olivia Yacé, qui fait la fierté des Ivoiriens et des Africains en général, est née aux États-Unis. Elle est étudiante en marketing à l’Université Widenera à Philadelphie. 

Olivia Yacé @Page Facebook Olivia Yacé

Sur le réseau social facebook, les Ivoiriens ont dit leur fierté d’avoir été dignement représentés par la jeune femme. A commencer par le président de la République, qui écrit : “Mes chaleureuses félicitations à notre Miss,Yacé Olicia Miss Côte d’Ivoire 2021, 2e Dauphine au concours Miss Monde, pour avoir dignement représenté notre pays et magnifié la culture ivoirienne sur la scène mondiale.  Nous sommes fiers de toi !”», et le premier ministre, Monsieur Patrick Achi qui a posté ces mots : “Chère Yacé Olicia Miss Côte d’Ivoire 2021 Quelle fierté !!!  Hier, face au monde, votre charme, votre naturel, votre charisme ont porté au sommet les couleurs de notre si belle nation ! Merci à vous, merci pour tout ! Et félicitations, encore, pour ce titre de 2e Dauphine Miss Monde”Sur la page fandemiss, par exemple, on peut lire : « Elle nous a fait vibrer de partout Merci encore Yacé Olicia Miss Côte d’Ivoire 2021. Désormais 3eme femmes plus belle du monde et 1ere Femme d’Afrique francophone à atteindre ce niveau de la compétition. Elle mérite une décoration et tout l’accueil que les sportifs reçoivent à leur arrivée de compétition. »

Continuer la lecture

DERNIERS ARTICLES

FACEBOOK

PUB

NEWS +