Home MAURITANIE MAURITANIE : ONE PLANET SUMMIT : La « grande muraille verte »...

MAURITANIE : ONE PLANET SUMMIT : La « grande muraille verte » est, selon le Président Mohamed Ould El-Ghazaouani, une excellente opportunité pour une relance économique post-covid

0

Le président de la République de Mauritanie, Mohamed Ould El-Ghazouani, a pris part au One Planet Summit 2021 qui s’est tenu lundi à Paris. Le chef de l’Etat mauritanien a mis l’accent sur les bons résultats obtenus grâce à la mise en œuvre de la « grande muraille verte » et son impact positif sur les populations. Il estime qu’elle joue un grand rôle dans la relance économique des pays concernés par le projet et dont les économies ont été mises à terre par la pandémie du coronavirus.

Le Président Mohamed Ould El-Ghazouani, a participé à la 4ème édition du One Planet Summit de Paris. Le thème de cette année axé sur la biodiversité est une excellente occasion pour le chef de l’Etat mauritanien de plaider en faveur de la « grande muraille verte » qui est un vrai poumon vert destiné à freiner l’avancée du désert. « L’agro-écologie représente un enjeu majeur pour nos pays sahélo-sahéliens et c’est précisément pour mettre en œuvre des solutions intégrées qui répondent à la fois à l’enjeu écologique et socio-économique que nous avons, sur la base d’une vision nouvelle pour un développement rural durable, créé l’initiative de la grande muraille verte », a-t-il déclaré avant d’ajouté : « Cette approche multidimensionnelle a déjà montré de bons résultats là où elle a été mise en œuvre. Elle constitue de ce fait une excellente opportunité pour une relance économique post-covid en milieu rural. Cette relance outre les effets positifs qu’elle aura sur les conditions de vie des populations déjà éprouvées par la crise ou par les crises sanitaires nous permettra d’accélérer les progrès dans la réalisation des objectifs de développements durables et ceux de l’Accord de Paris sur le climat et contribuera au maintien de la santé des écosystèmes à la prévention de la Covid-19 ».

À voir aussi  ANGOLA : Le parti au pouvoir a gagné.

Le Président Emmanuel Macron a également vanté les mérites de la « grande muraille verte » dans la lutte contre le changement climatique. A en croire le chef de l’Etat français, la grande muraille verte c’est « 100 millions d’hectares restaurés, 10 millions d’emplois créés, 250 millions de tonnes de carbone séquestrées ». « C’est aussi par cette initiative la capacité pour l’Afrique à montrer qu’elle est un acteur de la lutte contre le réchauffement climatique« , a-t-il déclaré, annonçant que le One Planet Summit a dégagé une enveloppe de 14,3 milliards de dollars pour le projet. « La Grande muraille verte est une initiative africaine pour verdir le Sahel. C’est une chance pour l’écologie, pour la biodiversité, pour l’agriculture et les populations. Pour accélérer, nous, acteurs du #OnePlanetSummit, nous engageons en mobilisant 14,3 milliards de dollars », a-t-il annoncé.

« La crise liée à l’épidémie de Covid-19 nous conforte dans nos convictions : nous devons construire une société et une économie plus résilientes et plus vertueuses pour mieux absorber les chocs externes, qu’ils soient sanitaires ou écologiques », estiment les initiateurs. Face à l’urgence climatique et à la dégradation de la biodiversité, l’engagement des seuls décideurs politiques ne suffit pas. Le changement de paradigme nécessaire dans tous les secteurs doit passer, selon eux, par l’intégration des critères climatiques et environnementaux au cœur des modèles économiques. Les partenariats multi-acteurs – ou coalitions One Planet – sont donc fondamentaux afin de casser les silos et mettre en œuvre la transition bas-carbone. Pour engager un changement d’échelle dans la transition écologique, le One Planet Summit promeut les solutions en faveur de l’environnement et du climat allant de pair avec l’emploi, l’innovation et la création d’opportunités économiques pour tous.

       

Laisser un commentaire