Home VOIX DE FEMMES SÉNÉGAL – Le CNRA suspend la diffusion de la série « Baline Coumba »,...

SÉNÉGAL – Le CNRA suspend la diffusion de la série « Baline Coumba », initialement intitulée « Thieuy Adji Sarr »

0

Le président du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), Babacar Diagne, a convoqué le dimanche 18 avril 2021, au siège de l’institution, les initiateurs de la série de télévision « Thieuy Adji Sarr« , devenue « Baline Coumba« . Serigne Modou Diop, producteur de la série, et Abdou Aziz Niane, le scénariste, ont été présents à cette réunion d’explications sur le sens et le contenu de cette pièce de théâtre destinée au public sénégalais. Au terme des échanges, l’institution en charge du contrôle des médias a décidé de la suspension de la série dont le titre initial renvoyait à une affaire pendante devant la justice.

En présence de Germain Coly, directeur de la Cinématographie, et de Pape FAYE, président de l’Association regroupant les Artistes et Comédiens du Sénégal (ARCOTS), le CNRA a rappelé à l’ordre les producteurs de la série, « Thieuy Adji Sarr », dont la bande annonce a suscité une vague de réactions. Les internautes sénégalais ont profité de cette production artistique pour attaquer sévèrement Adji Sarr, la masseuse de 21 ans qui a accusé le principal opposant sénégalais, Ousmane Sonko, de viol et de menace de mort. « Les réactions multiformes dans l’espace public n’ont été ignorées, ni par les intervenants dans la série ni par le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel », laisse entendre le CNRA dans le communiqué publié suite à la rencontre.

C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle le titre de la série a été changé. Mais puisque le contenu reste le même, « Baline Coumba » ne sera pas diffusé, en effet parce que, dès le départ, il évoque un sujet sensible actuellement entre les mains de la justice. Le CNRA a salué la compréhension des producteurs qui mesurent l’effet de la diffusion d’une telle série sur l’image de la plaignante et sur le travail de la justice. « Les principaux concernés par la production, en amont comme en aval, n’ont pas mis du temps à s’entendre sur ce qu’il fallait faire de Baline Coumba. Le Scénario (provisoirement) retiré de la diffusion, sera revu par l’auteur avec l’accord du producteur, en collaboration avec la direction de la Cinématographie« , a ajouté le CNRA.

À voir aussi  SÉNÉGAL : L’Université Cheikh Anta Diop classée l’Université la plus digitale en Afrique francophone subsaharienne

A rappeler que Adji Sarr est la jeune masseuse qui travaillait au salon nommé Sweet Beauté, dans la capitale sénégalaise. Dans la nuit du 2 au 3 février 2021, elle a accusé le député et opposant sénégalais, Ousmane Sonko, de viol et de menace de mort. Le leader du parti Pastef a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Mais cette accusation, jugée fallacieuse et politique par le concerné, a été la cause d’une série de manifestations violentes dans le pays occasionnant la mort de 14 jeunes citoyens sénégalais. Le procès est toujours attendu depuis la libération, le 8 mars 2021, du candidat arrivé troisième à la dernière élection présidentielle. Ainsi par prudence, le CNRA ne veut pas permettre que l’on attise le feu.

       

Laisser un commentaire