Home ATHLÉTISME SÉNÉGAL : Le procès de Lamine Diack reporté.

SÉNÉGAL : Le procès de Lamine Diack reporté.

0
©Kewouloinfo

Le procès de Lamine Diack qui devait s’ouvrir ce lundi 13 janvier 2020 a été reporté au mois de juin. La raison d’une telle décision est que de nouveaux documents portant sur le témoignage de son fils Pape Massata Diack ont été soumis à la cour au mois de novembre 2019.

L’ancien président de l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (AAIF), Lamine Diack, ne peut toujours pas quitter la France pour regagner le Sénégal, la permission lui a été refusée.

Aujourd’hui âgé de 86 ans, le sénégalais est accusé de corruption et de blanchiment d’argent dans le cadre du scandale du dopage en Russie. Il a été arrêté le 1er novembre 2015 et assigné à résidence à Paris. Son procès avait débuté au mois de juin 2019.

Lamine Diack fait face à la justice française qui l’accuse d’avoir accepté des paiements de plus de 3 millions d’euros pour couvrir des tricheries.
Des accusations que l’ancien patron de la structure gouvernante de l’athlétisme mondial a totalement rejetées estimant qu’il a reçu de l’argent de ses partisans après l’incendie de sa maison.

Au mois de janvier 2016, le rapport d’enquête de la Commission indépendante de l’Agence mondiale antidopage a indiqué que Lamine Diack s’est servi de sa position de président pour installer un de ses fils et un ami comme employés de l’IAAF.

Le journal français, Le Monde, a affirmé le 3 mars 2017 que Massata, le fils de Lamine Diack, avait reçu 1,5 million de dollars américains d’un homme d’affaires brésilien, Arthur Soares, pour l’élection de Rio de Janeiro, comme organisateur des Jeux olympiques d’été de 2016.

Si Lamine Diack est reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés par la justice française, il risque 10 ans de prison ferme.