Home FOOTBALL AFRIQUE : Ahmad Ahmad retrouve son poste de président au sien de...

AFRIQUE : Ahmad Ahmad retrouve son poste de président au sien de CAF

0
Ahmad Ahmad @Capture Facebook

Pour une affaire de détournement de fonds, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad avait été suspendu pour cinq ans le 23 novembre 2020 par la commission d’éthique de la FIFA. Depuis lors, c’est le congolais Constant Omari qui a assuré l’intérim à ce poste. Ce dernier a confirmé la décision du retour du malgache à la tête de l’instance du football africain ce dimanche 31 janvier 2021, quarante-huit heures après la levée provisoire de sa suspension par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Avec cette levée de sa suspension ce dimanche 31 janvier, Ahmad Ahmad, qui avait succédé à Issa Hayatou à la présidence de la CAF en mars 2017, pourra être candidat à sa propre succession aux élections prévues le 12 mars 2021 à Rabat, au Maroc. Il retrouve par ailleurs son poste de président de l’instance dirigeante du football africain. Un ouf de soulagement à l’occasion duquel il a tenu à remercier, en ces termes, le président intérimaire Constant Omari: « Je remercie chaleureusement Constant Omari d’avoir assuré la présidence ces dernières semaines. Il a notamment mis en œuvre avec brio l’organisation du CHAN TOTAL Cameroun 2020. Je vais mener à son terme cette magnifique compétition, et permettre que le football, comme toujours, triomphe.« 

À voir aussi  RUSSIE 2018 : Le Sénégal dans une poule jugée abordable.

L’ancien président de la CAF avait déposé une déclaration d’appel sollicitant l’annulation de la décision de la FIFA, ce qui supposait pour lui la possibilité de se présenter aux prochaines élections. La demande de suspendre les sanctions de la FIFA a été validée, mais uniquement durant la période précédant les élections.

Ainsi, malgré le retour d’Ahmad Ahmad à la tête de la CAF, le TAS compte examiner à nouveau son cas le 2 mars avant de se prononcer finalement le 12 mars. Mais pour le moment, quatre candidats sont en lice pour succéder le malgache de 61 ans. Il s’agit de l’ivoirien Jacques Anouma, du sud-Africain Patrice Motsepe, du sénégalais Augustin Senghor et du mauritanien Ahmed Yahya.

       

Laisser un commentaire