Home AFRIQUE DE L’OUEST BURKINA FASO : L’activiste Kemi Séba condamné.

BURKINA FASO : L’activiste Kemi Séba condamné.

0
Kemi Séba ©Page Facebook Kémi Séba

Le tribunal de grande instance de Ouagadougou a condamné le polémiste franco-béninois Kemi Seba à deux mois de prison avec sursis et une amende de 200 000 francs CFA ce jeudi 26 décembre 2019. En garde à vue depuis cinq jours, il est accusé d’outrage au président de la République Roch Kaboré et à d’autres chefs d’État étrangers.

La justice burkinabé a reconnu le fondateur du mouvement Urgences panafricanistes coupable d’outrage à des chefs d’État étrangers dont l’Ivoirien Alassane Ouattara et le Nigérien Mahamadou Issoufou.

Il a été interpellé à son hôtel à Ouagadougou et placé en garde à vue le 21 décembre 2019, à la suite de sa conférence publique sur le franc CFA à l’université Joseph Ki Zerbo.

Pour se défendre, Kemi Seba a expliqué au juge qu’il a certes tenu des propos injurieux à l’endroit des dirigeants africains mais c’était pour qu’ils comprennent qu’ils sont en train d’être manipulés par le chef d’État français, Emmanuel Macron. Il ajoute aussi qu’il sera toujours libre de donner son point de vue et de dire ouvertement ce qu’il pense de la situation de l’Afrique. Son avocat, Maître Prosper Farama, trouve que ce procès est un recul démocratique et une atteinte aux libertés individuelles.

Sélectionné pour vous :  AFRIQUE : 52ème Assemblée annuelle de la Banque Africaine de Développement (BAD)

Kémi Séba, de son vrai nom Stellio Capochichi, se présente comme un « polémiste et conférencier panafricain ». Il a organisé ou participé en Afrique à plusieurs manifestations contre le franc CFA. Mais, il a régulièrement été appréhendé ou expulsé de pays comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal ou la Guinée.