Home FOOTBALL CAMEROUN : La cérémonie d’ouverture du CHAN 2021 sera présidée par le...

CAMEROUN : La cérémonie d’ouverture du CHAN 2021 sera présidée par le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute

0
Le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute

La 6ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) va officiellement démarrer le samedi 16 janvier 2021 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. La cérémonie d’ouverture sera présidée par le Premier ministre camerounais Joseph Dion Ngute.

Le coup d’envoi de la 6ème édition du CHAN 2021 sera donné samedi avec la rencontre Cameroun-Zimbabwe sous la présidence effective du Premier ministre Joseph Dion Ngute. Le tournoi va se jouer du 16 janvier au 7 février. Le CHAN a été attribué au Cameroun pour lui permettre de roder ses nouvelles infrastructures sportives et de tester la capacité du pays en matière d’organisation en vue de la CAN 2022.

Le Cameroun est logé dans un groupe A relativement prenable avec le Zimbabwe, le Mali et le Burkina Faso. Après une préparation peu reluisante, le Cameroun compte sur la loi du domicile pour faire un bon Championnat d’Afrique des Nations. Le staff technique est accusé de tâtonner et on reproche aux joueurs de marquer peu et d’encaisser beaucoup de buts. Les Lions Indomptables locaux croient pourtant en leurs chances d’accéder au moins aux quarts de finale du tournoi. « Les matchs amicaux sont différents de ceux des compétitions. En compétition, c’est parfois l’équipe la plus déterminée qui s’impose. Nous devons nous conduire comme des Lions Indomptables en nous donnant à fond à chaque match. Notre pays a beaucoup investi pour accueillir ce tournoi. Il n’est pas question de réduire ces efforts à néant. Nous allons tout donner», a déclaré le capitaine de la sélection, Jacques Zoua.

À voir aussi  ZIMBABWE : L’ancien président Robert Mugabe est décédé à l'âge de 95 ans.

D’un autre côté, le mouvement séparatiste anglophone met en garde la CAF contre l’organisation de matchs dans la « zone de guerre ». Dans une correspondance adressée, mercredi 6 janvier, au président par intérim de la CAF, Constant Omari, le gouvernement fantôme du mouvement séparatiste anglophone, Ambazonie, a indiqué que la ville de Limbé, est une « zone de guerre », et ne saurait abriter un match international. Or, l’une des poules de la compétition est basée à Limbé, une ville en région anglophone du pays.

« J’attire par cette lettre votre attention, celle de la FIFA et de la CAF, de toutes les équipes jusqu’ici programmées pour jouer à Limbe, et de tous les spectateurs potentiels, que l’ensemble du territoire de l’Ambazonie, y compris Limbe, est une zone de guerre et n’est accessible pour aucun match international en ce moment », a prévenu le président par intérim de la république imaginaire de l’Ambazonie, Samuel Ikome Sako.

Dans leur correspondance à la CAF, les séparatistes ont souligné qu’ils vont perturber le déroulement de la compétition et se désengagent de la protection des personnes et des biens le temps de ce tournoi. Par conséquent, ils appellent la CAF à « surseoir à l’organisation du CHAN à Limbe » dans le Sud-Ouest anglophone du Cameroun.

       

Laisser un commentaire