Home AFRIQUE DE L’OUEST GUINÉE BISSAU : José Mario Vaz reconnaît sa défaite.

GUINÉE BISSAU : José Mario Vaz reconnaît sa défaite.

0
José Mario Vaz et la délégation de la CEDEAO, ©page facebook de José Mario Vaz.

Le président sortant de la Guinée Bissau, José Mario Vaz, malgré certaines irrégularités qu’il avait soulignées, reconnaît les résultats des élections présidentielles organisées le dimanche 24 novembre 2019. Le second tour opposera donc le candidat du PAIGC, Domingos Simões Pereira, en tête du premier tour du scrutin avec 40,13%, à Umaro Sissoco Embalo, classé deuxième avec 27, 65%.

Arrivé quatrième avec 12,41%, José Mario Vaz ne fera donc pas partie du second tour de la présidentielle en Guinée Bissau prévu le 29 décembre 2019. Il l’a fait savoir lors d’une conférence de presse organisée à son siège de campagne le jeudi 28 novembre 2019. Il se dit disposé à passer le témoin à son futur successeur dans le but de préserver la paix dans un pays qui a traversé suffisamment de crises politiques.

Il n’as manqué de souligner que la Commission Nationale des Élections (CNE) n’a pas pris en compte les dysfonctionnements qu’il avait signalés et qui ont entaché la crédibilité et la transparence du scrutin. Toutefois, il accepte les résultats et décide de rester dans le pays pour investir dans le secteur privé.

Ainsi, le candidat du Parti Africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap Vert (PAIGC), Domingos Simoes Pereira et le leader du Mouvement pour l’Alternance Démocratique (Madem-G15), Umaro Sissoco Embalo se retrouvent au second tour de la présidentielle pour prendre la place de José Mario Vaz qui a dirigé le pays de mai 2014 à juin 2019. Ce dernier avait été maintenu par la Cedeao comme président intérimaire avant l’organisation de ces élections.