Home EUROPE ITALIE – L’Ambassadeur d’Italie tué dans une attaque armée

ITALIE – L’Ambassadeur d’Italie tué dans une attaque armée

0

L’ambassadeur d’Italie en République Démocratique du Congo (RDC), Luca Attanasio, a perdu la vie, ce lundi 22 février 2021, lors de l’attaque de leur convoi pendant une visite près de Goma. Deux autres personnes, un militaire italien, Vittorio Lacovacci, et leur chauffeur, ont été tuées par les assaillants dont l’identité n’est pas encore connue.

Luca Attanasio, 43 ans, ambassadeur d’Italie depuis 2018, a été gravement blessé par balles à l’abdomen lors d’une attaque armée. Il a succombé à ses blessures à un hôpital de Goma où il était évacué. « C’est avec une profonde tristesse que le ministère des Affaires étrangères confirme la mort, aujourd’hui (lundi) à Goma, de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d’un militaire ». L’ambassadeur italien se rendait, ce lundi, à Rutshuru pour observer sur place les activités du Programme alimentaire mondial (PAM).

Le Président italien, Sergio Mattarella, a qualifié l’attaque de « lâche ». « La République italienne est en deuil pour ses serviteurs de l’État qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions », a-t-il déclaré, déplorant « l’acte de violence » perpétré alors qu’ils se déplaçaient en voiture dans un convoi de la Monusco, la mission des Casques bleus en RDC. Pour sa part, l’armée congolaise a déclaré ratisser large pour connaître l’identité des assaillants.

À voir aussi  FRANCE: Jacques Chirac est décédé à l'âge de 86 ans.

L’attaque contre ce convoi du PAM a eu lieu au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu en proie à la violence des groupes armés depuis plus de 25 ans. Cette région abrite le Parc national des Virunga, joyau naturel et touristique mais menacé. Il est aussi le théâtre des conflits de cette région du Nord-Kivu, où des dizaines de groupes armés se disputent le contrôle des richesses du sol et du sous-sol.

Créé en 1925, le parc national des Virunga est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette réserve s’étend sur 7 769 km², de Goma jusqu’au territoire de Béni, entre montagnes et forêts.

       

Laisser un commentaire