Home EUROPE FRANCE – Emmanuel Macron propose de réserver 3 à 5% des doses...

FRANCE – Emmanuel Macron propose de réserver 3 à 5% des doses de vaccins à l’Afrique

0
Président Emmanuel Macron

Le groupe des sept pays les plus industrialisés de la planète (G7), tient, ce vendredi 19 février, une conférence virtuelle. Le Président Français compte saisir l’occasion pour proposer aux pays riches de transférer 3 à 5% de leurs stocks de vaccins contre la Covid-19 à l’Afrique. Emmanuel Macron s’exprimait, jeudi, dans un entretien accordé au quotidien britannique le Financial Times.

Tout en dénonçant les prix exorbitants auxquels sont vendus les vaccins aux pays africains, Emmanuel Macron veut proposer aux pays du G7 de réserver des doses de vaccins au continent africain. « Je dis : ‘transférons 3% ou 5% aujourd’hui des vaccins qu’on a en stock à l’Afrique », a-t-il déclaré, ajoutant que : « Cela n’a aucun impact sur le rythme de la stratégie vaccinale [dans les pays concernés par ce transfert]. Ça ne la ralentit pas d’un jour, compte tenu aujourd’hui de l’utilisation de nos doses ». Cette démarche est, selon lui, dans l’intérêt des pays européens et notamment de la France, qui a plus de 10 millions de citoyens qui ont des proches ou de la famille de l’autre côté de la Méditerranée.

Il s’agit également, pour le Président français d’une question de solidarité. « Si on laisse s’installer l’idée que des centaines de millions de vaccins sont en train d’être faits dans les pays riches et qu’on ne commence pas dans les pays pauvres, c’est insoutenable », a-t-il indiqué. Il estime que c’est plutôt une accélération des inégalités mondiales inédite. « C’est politiquement insoutenable à terme parce que c’est ce qui permet d’installer une guerre d’influence des vaccins. Et vous voyez bien la stratégie chinoise, la stratégie russe aussi », a-t-il souligné.

À voir aussi  ÉTATS-UNIS : Le traité New Start sur la limitation des armes nucléaires prorogé de cinq ans

Emmanuel Macron assure que la France a déjà réservé 5% de ses doses pour l’Afrique. Il s’agira, explique-t-il, soit de dons soit de ventes à bas prix, l’objectif étant d’embarquer un maximum de partenaires européens et non européens. Mais si tout le monde n’est pas à bord, prévient-il, la France s’engagera et donnera 5% de ses doses. Le Président Macron espère vivement que les Etats-Unis montreront un engagement plus important, y compris financier dans le dispositif Covax pour assurer une distribution équitable des vaccins.

La Russie et la Chine sont également concernées. « Les Chinois rappellent souvent leur adhésion au multilatéralisme, ils ont l’occasion avec Covax d’en faire la preuve, plutôt qu’une approche bilatérale avec une logique de diplomatie vaccinale, voire de clientélisme », relève-t-il.

       

Laisser un commentaire