Home MUSIQUE MISIC-IN – « Shekere », la chanson de Angélique Kidjo et Yemi Alade intitulée...

MISIC-IN – « Shekere », la chanson de Angélique Kidjo et Yemi Alade intitulée atteint 20 millions de vues sur Youtube

0
Sekere

La belle chanson de la nigériane Yemi Alade et de la béninoise Angélique Kidjo qui a pour titre « Shekere » a fait des exploits ce mardi 10 juillet 2021. En effet, sortie en 2019, la chanson vient d’avoir 20 millions de vues sur la plateforme YouTube. L’annonce a été faite par la star internationale Angélique Kidjo sur sa page Facebook.

« Shekere» est une chanson enregistrée par l’ artiste afro-pop nigériane Yemi Alade et produite par DJ Coublon, tirée de son album studio Woman of Steel (2019). Alade a collaboré avec l’artiste béninoise Angélique Kidjo sur la piste. 

La réussite de « Shekere » s’explique surtout par la collaboration des deux artistes de renommée internationale. Ceci encore une fois l’importance de l’union des artistes africains. Le grand artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly parlant de l’unité africaine sur tous les plans « Quand nous serons unis comme les États-Unis ça va faire mal » a-t-il dit.

Angélique Kidjo / Yemi Alade @Page Facebook Angélique Kidjo

Dans une interview avec OkayAfrica , Alade a déclaré que Kidjo avait été une inspiration pour elle pendant qu’elle grandissait. La chanson a pris deux ans à faire. La piste a été produite par DJ Coublon et Kidjo a remixé sa chanson à succès « Wombo Lombo » sur la piste. Le clip a été tourné au Royaume-Uni et au Kenya. Il mettait en vedette la tribu Maasai du Kenya , le groupe de femmes Ushanga et des danseuses. Il a été réalisé par Ovie Etseyatse. Ces 20 millions de vues prouvent encore une fois le travail acharné et surtout sérieux de ces artistes.

À voir aussi  MAROC : Un mémorandum pour la préservation du patrimoine culturel

Les deux femmes se sont  retrouvées encore cette année pour chanter  « Dignity », titre qui vise notamment à rendre hommage à toutes les personnes luttant contre les violences commises par la police, en s’inspirant du mouvement EndSARS au Nigéria. Angélique Kidjo affirme ainsi : « Beaucoup de gens pensent que la brutalité policière ne se produit qu’en Amérique, mais elle est partout. » Elle ajoute : « Cette chanson s’oppose à la brutalité, mais elle évoque aussi la nécessité de se traiter avec dignité, de traiter la nature avec dignité et de se traiter soi-même avec dignité.Si nous ne pouvons pas voir la dignité que Mère Nature a donné à chacun de nous, alors comment pouvons-nous marcher la tête haute ? »

       

Laisser un commentaire