Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL – Adji Sarr pourrait être rappelée à l’ordre par le juge...

SÉNÉGAL – Adji Sarr pourrait être rappelée à l’ordre par le juge d’instruction

0
Adja Sarr

La sortie inattendue de la masseuse de Sweet Beauté, Adji Sarr, sur une affaire pendante devant la justice a surpris beaucoup de spécialistes du droit pénal. C’est le cas de Iba Barry Camara pour qui l’accusatrice n’avait pas à se prononcer sur cette affaire. Selon lui, si le doyen des juges, Samba Fall, suit sa logique, il devrait rappeler à l’ordre la jeune fille de 21 ans comme il a interdit au leader de Pastef Ousmane Sonko de se prononcer publiquement sur cette affaire en instruction.

Le spécialiste en droit pénal Iba Barry Camara, s’est dit étonné de voir la plaignante prendre la parole et livré autant de détails sur une affaire pendante devant la justice. « Son attitude est vraiment surprenante, parce qu’en vérité, on s’attendait à ce que les affaires se tassent et que l’on laisse le soin au juge de continuer son instruction. Mais même ce qu’elle a fait, je suis presque sûr, le juge devra l’interpeller pour lui faire un rappel à l’ordre, mais surtout par rapport à son avocat. », déclare l’enseignant-chercheur à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar sur iRadio ce jeudi 18 mars.

À voir aussi  KENYA - Barack Obama a perdu sa grand-mère kenyane

Au nom du secret d’instruction, les deux parties ne doivent pas se prononcer publiquement sur cette affaire. Le spécialiste rappelle aux deux camps la nécessité de calmer les ardeurs et de cesser la bataille d’opinion en transgressant les règles qui régissent un dossier en instruction. « Les parties qui sont concernées par un dossier en cours, qui est en instruction, ne devraient pas s’épancher à travers la presse. Même si, à propos de Sonko, le juge ne lui avait  pas interdit expressément de faire état de ce dossier, en vérité, ceci était tout à fait normal, parce qu’une affaire en cours on n’en parle pas. Tout ceci résulte de ce qu’on appelle le secret d’une instruction. », rappelle-t-il.

Iba Barry Camara n’a pas manqué d’apporter un commentaire personnel sur la sortie médiatique de l’accusatrice du candidat anti-système, Ousmane Sonko. Pour lui, les propos tenus par la jeune fille sont totalement contraires aux principes du droit et de la morale.

       

Laisser un commentaire