Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL – Lamine Diack de retour à Dakar ce week-end 

SÉNÉGAL – Lamine Diack de retour à Dakar ce week-end 

0
Lamine Diack @France24.com

L’ancien président de la Fédération Internationale des Associations d’Athlétisme (FIAA), Lamine Diack, a reçu son passeport ce mercredi 5 mai 2021. Selon une source proche du dossier, il a prévu de rentrer à Dakar ce dimanche 9 mai après une absence de plus de six ans. Un retour rendu possible par le club de la Médina, le Jaraaf, qui a payé la caution de 500.000 euros, soit 327 millions de FCFA. Une décision prise à l’unanimité par les dirigeants du club lors d’une assemblée extraordinaire tenue le 18 avril 2021. Lamine Diack va retrouver sa famille et pourra passer la fête de la Korité (fin du Ramadan) prévue dans moins de cinq jours.

Lamine Diack va fouler le sol sénégalais ce dimanche 9 mai après avoir été condamné par la justice française pour fraude. En résidence surveillée depuis 2015, l’ancien président du Jaraaf peut désormais rentrer au pays puisque son club a déjà payé sa caution qui s’élevait à 327 millions de FCFA. En effet, depuis le 30 décembre, son interdiction de quitter le territoire français a été levée contre le versement de ladite caution. « Le président Diack sera parmi nous ce dimanche’’, a affirmé une source proche du dossier qui précise par ailleurs que Lamine Diack ne veut pas de rassemblement ni d’accueil populaire. « Il ne veut pas d’accueil populaire, au contraire, il sollicite des prières pour que justice soit faite dans cette affaire puisqu’ayant fait appel de sa condamnation par la justice française« , a rappelé la même source.

À voir aussi  SÉNÉGAL : Le procès de Lamine Diack reporté.

Lamine Diack, âgé de 87 ans, a décidé, à son arrivée de Dakar, d’aller se recueillir sur la tombe de ses parents et rendre visite à son grand frère centenaire, Alioune Diack. Il a aussi prévu de répondre aux questions des journalistes mais sans préciser le moment exact.

A rappeler que Lamine Diack, âgé de 86 ans, est accusé de corruption et de blanchiment d’argent dans le cadre du scandale du dopage en Russie. Il a été arrêté le 1er novembre 2015 et assigné à résidence à Paris. Son procès avait débuté au mois de juin 2019. La justice française l’accuse d’avoir accepté des paiements de plus de 3 millions d’euros pour couvrir des tricheries. Des accusations que l’ancien patron de la structure gouvernante de l’athlétisme mondial a totalement rejetées estimant qu’il a reçu de l’argent de ses partisans après l’incendie de sa maison. 

Au mois de janvier 2016, le rapport d’enquête de la Commission indépendante de l’Agence mondiale antidopage a indiqué que Lamine Diack s’est servi de sa position de président pour installer un de ses fils et un ami comme employés de l’IAAF. Le journal français, Le Monde, a affirmé le 3 mars 2017 que Massata, le fils de Lamine Diack, avait reçu 1,5 million de dollars américains d’un homme d’affaires brésilien, Arthur Soares, pour l’élection de Rio de Janeiro, comme organisateur.

       

Laisser un commentaire