Home SÉNÉGAL SÉNÉGAL : Possible suppression du statut de Ville de Dakar

SÉNÉGAL : Possible suppression du statut de Ville de Dakar

0

Depuis l’annonce faite le dimanche 13 décembre 2020 par Oumar Gueye, ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires sur une possible suppression de la Ville de Dakar, le débat politique est agité au Sénégal. Cette suppression implique un changement de statut pour Dakar. La capitale deviendra seulement un département et par conséquent, plus besoin d’avoir un maire à sa tête. 

« On ne peut être en même temps département et commune. Aujourd’hui, nous devons nous conformer au code. C’est à dire, à l’existence de deux entités que sont le département et la commune« , ce sont les propos du ministre Omar Gueye dans l’émission Jury du Dimanche sur ITV concernant la question de la suppression. 

Un autre son de cloche en faveur de cette possible suppression, invité sur IRadio, Adama Diouf, président de l’Union des associations des élus locaux, en phase avec le ministre, estime que : « le code dit, à son article premier, que les collectivités territoriales du Sénégal sont le département et la commune, il n’a pas cité de ville dans cet article. Donc, de façon substantielle, la ville ne devait pas être dans notre architecture retenue parce qu’elle n’est pas citée dans l’architecture institutionnelle de nos collectivités. » Ensuite, de façon un peu plus évidente, il considère que « la ville a les mêmes compétences que le département, il est tout à fait envisageable que la ville se mue en département.»

À voir aussi  NIGÉRIA : Le président Muhammad Buhari reçoit son homologue Umaro Embalo.

Si le ministre se permet de dire que cette même loi ne reconnaît que le département et la commune, je crois qu’il se trompe,

Amadou Sène Niang, Consultant en gouvernance territoriale

Un raisonnement totalement battu en brèche par Amadou Sène Niang, consultant en gouvernance territoriale. Pour lui, le ministre Oumar Gueye ne maîtrise pas vraiment le code général des Collectivités locales. « La ville est créée par la loi à laquelle il nous demande de nous conformer et cette même loi préconise la création de villes pour dire communes qui ont une homogénéité territoriale pour mutualiser leurs compétences et leurs moyens. Si le ministre se permet de dire que cette même loi ne reconnaît que le département et la commune, je crois qu’il se trompe« , a-t-il laissé comprendre dans Soir d’infos sur la TFM.

Par conséquent, il trouve dans cette nouvelle initiative du gouvernement une stratégie politique supplémentaire pour combattre l’opposition. « D’abord, ils ont tenté d’asphyxier l’ensemble des initiatives prises par les villes, ensuite ils ont parlé de la nomination du maire de la ville. Je crois que là aussi c’est de mauvaise foi parce que cela fait un recul pour la décentralisation au Sénégal« , estime l’expert en décentralisation. 

Le coordonnateur du Forum Civil, Birahime Seck accorde moins d’importance à ce débat qu’il juge superflu et inopportun. Pour lui, la réflexion doit être axée sur la tenue des élections territoriales.

En tout cas, si une telle mesure se concrétise pour Dakar, elle devrait p

       

Laisser un commentaire