Home SANTÉ SEYCHELLES : L’archipel enregistre son premier décès lié au coronavirus

SEYCHELLES : L’archipel enregistre son premier décès lié au coronavirus

0

Les îles Seychelles ont déploré, le dimanche 03 janvier 2021, leur premier décès lié au coronavirus. Selon les informations des autorités sanitaires, l’homme a rendu l’âme au centre d’isolement et de traitement de l’hôpital familial de Persévérance. Le Président seychellois Wavel Ramkalawan a adressé ses condoléances à la famille, lors d’une conférence de presse organisée lundi, en espérant qu’elle puisse surmonter cette période difficile.

L’archipel des Seychelles a enregistré, dimanche 03 janvier 2021, un décès lié à la Covid-19. C’est un homme de 57 ans qui était en isolement au centre de traitement de l’hôpital familial de Persévérance. « Il s’agit du premier décès de ce type aux Seychelles et survient au milieu d’une nouvelle augmentation des cas de Covid-19 », indique un communiqué. Depuis l’apparition de leur premier cas le 14 mars 2020, 322 cas de coronavirus ont été recensés aux Seychelles. Face à la transmission communautaire de l’épidémie, Wavel Ramkalawan a noté une détérioration de la situation. Le président des Seychelles a donc demandé à ses concitoyens de prendre la situation au sérieux. « Il est facile de maîtriser le Covid-19, si nous prenons toutes nos précautions », a-t-il déclaré en exhortant au port du masque. « Nous devrions tous porter notre masque. C’est une chose facile à faire. C’est également un appel du ministère de la Santé », a-t-il renchéri.

Le Dr Jude Gedeon, commissaire de la santé publique, a annoncé l’existence de quatre foyers de contamination dans le pays. Aussi, le département de la santé a-t-il décidé de corser les mesures de restriction. Les déplacements de la population sont désormais limités pour les 10 prochains jours. Les « take-away » ((commerces de restauration à emporter) et restaurants seront fermés. Les entreprises sont encouragées à mettre en place le télétravail pour éviter la propagation du virus.

À voir aussi  RWANDA : Le "favipiravir" bientôt autorisé pour le traitement des malades du coronavirus

« La police et l’armée seront déployées pour s’assurer que la population respecte les consignes pour ne pas se rassembler », a déclaré le Président Wavel Ramkalawan. Et si la situation ne s’améliore pas, le pays envisage d’aller vers un confinement général. Dans le même temps, les Seychelles comptent démarrer, dans les prochains jours, une campagne de vaccination avec le vaccin chinois Sinopharm. « Dès que le département de la santé aura reçu les informations nécessaires, nous commencerons la semaine prochaine à vacciner la population, cela ne sera pas obligatoire », a annoncé le Président Ramkalawan. « Nous sommes actuellement en train de faire des démarches pour acquérir le vaccin Moderna et l’autre vaccin d’Oxford et si ces démarches sont positives et que tout est OK, nous en aurons suffisamment pour en donner à près de 70 mille personnes », a-t-il ajouté.

Pour les touristes, la frontière restera ouverte, mais les visiteurs devront rester dans leur hôtel 10 jours avant de faire un test PCR. Le président seychellois a qualifié la situation de « grave ». Il a souligné que les autorités suivaient la situation de près. Le comité Platinum se réunira à nouveau le dans 10 jours pour évaluer la situation.

       

Laisser un commentaire