Home AFRIQUE DE L’OUEST COTE D’IVOIRE : Un député écope d’un an de prison ferme pour...

COTE D’IVOIRE : Un député écope d’un an de prison ferme pour un tweet.

0

Le verdict est tombé. L’ex-ministre des Sports et député Alain Lobognon, proche de Guillaume Soro, a été reconnu coupable de « propagation de fausses nouvelles, incitation à la violence et trouble à l’ordre public » suite à un tweet et condamné à un an de prison ferme et 300 000 F CFA d’amende, mardi, au terme d’un procès lors duquel toutes les exceptions de la défense ont été rejetées.

L’ancien ministre des Sports va encore séjourner à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) où il était détenu depuis le 15 janvier. Dans son réquisitoire, le procureur Richard Christophe Adou avait réclamé « une peine exemplaire de 24 mois d’emprisonnement ferme », affirmant notamment que le tweet à la suite duquel l’ex-ministre et député avait été inculpé, le 15 janvier dernier, avait eu « des conséquences », et que « des affrontements ont eu lieu ». La sentence, a été prononcée au terme d’un procès qui s’est déroulé dans un climat tendu, notamment marqué par le départ des avocats de la défense, qui protestaient contre le rejet de leurs exceptions

Un « procès politique », selon la défense

« C’est un procès politique tout simplement parce que notre client Alain Lobognon est un proche de Guillaume Soro et parce qu’il s’est prononcé très clairement contre la tentative d’un troisième mandat anticonstitutionnel du président de la République », a déclaré mardi Me Affoussiata Bamba-Lamine, après avoir quitté la salle d’audience en compagnie de plusieurs avocats qui s’étaient portés volontaires pour défendre l’accusé. Pour ce procès, l’ex-porte-parole adjointe du gouvernement et ancienne porte-parole de la rébellion des Forces nouvelles (FN) avait enfilé sa toge d’avocate.