Home FOOTBALL PREMIER LEAGUE – Ibrahima Konaté pourrait débarquer à Liverpool

PREMIER LEAGUE – Ibrahima Konaté pourrait débarquer à Liverpool

0
Ibrahima Konaté @Capture Facebook

Le défenseur central du club allemand, RB Leibzig, Ibrahima Konaté, devrait rejoindre les Reds de Liverpool à partir de la saison 2021/2022. Même si au début le joueur a démenti les rumeurs sur son départ vers le club anglais, il semble désormais que les dirigeants de Liverpool ont approché ceux de Leibzig et un accord a été apparemment trouvé. D’après les informations relayées par le média britannique Guardian, le franco-malien s’est engagé avec l’équipe de Jorguën Klopp pour un contrat de 5 ans. Le montant du transfert est de 35 millions d’euros, la valeur de la clause libératoire du jeune joueur de 21 ans.

Le défenseur franco-malien, Ibrahima Konaté, devrait évoluer avec les Reds de Liverpool. Le club veut désormais remédier à ses soucis défensifs depuis les blessures du néerlandais Virgil Van Dijk, de l’anglais Joe Gomez et du camerounais Joël Matip. Les dirigeants des Reds font cap sur la saison prochaine et comptent gonfler leur rang avec l’arrivée de nouveaux joueurs surtout en défense centrale. Ils auraient donc recruté le défenseur central de Leibzig, le français Ibrahima Konaté. Même si l’information n’est pas encore officielle, le jeune français de 21 ans est bien pour enfiler le maillot de Liverpool à partir de la saison 2021/2022. 

À voir aussi  FOOTBALL : FC Barcelone : La grande annonce de Lionel Messi

Le coach des Reds, Jorguën Klopp, est séduit par le style du jour. La saison prochaine, Il pourrait l’aligner à côté de Van Dijk, blessé depuis le début de la saison 2020/2021. Le défenseur allemand, Kabak, arrivé chez les Reds au mois de janvier 2021 en provenance de Shalk 04, pourrait retourner en Allemagne avec l’arrivée du français. 

Ibrahima Konaté a joué 18 matchs avec Leipzig cette saison avec 11 titularisations et 1 but marqué. Il a aussi évolué avec l’équipe nationale de la France Espoir et a joué 12 matchs depuis 2019.

       

Laisser un commentaire